Arbrealettres

Poésie

Archive for 18 septembre 2020

Comme si la feuille parlait (Sodan)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2020



 


    
Comme si la feuille
parlait à une autre feuille
bruit de la rosée

(Sodan)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Dispersées au vent (Shûsei)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2020




    
Dispersées au vent
sur l’eau s’en vont flottant
les fleurs de lotus

(Shûsei)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Au sommet des nues (Yasui)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2020




    
Au sommet des nues
on dirait qu’est ménagé
un endroit pour s’asseoir

(Yasui)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les belles-du-soir (Yasui)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2020



    
Les belles-du-soir
tout le monde les ignore
une fois flétries

(Yasui)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Le brasier éclaire (Kakei)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2020




    
Le brasier éclaire
la face du cormoran
ah quelle pitié

(Kakei)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

De fleurs d’herbes d’eau (Kokyû)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2020




    
De fleurs d’herbes d’eau
est parée sa chevelure
voyez la plongeuse

(Kokyû)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :