Arbrealettres

Poésie

Le jardin nouveau (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2020


Voici le nouveau jardin
Si tu es en larmes encore
à toi il s’offre

Si tu ouvres les yeux
voici les iris
Si tu tends la main
voici les pivoines

Si tu répands ta chevelure
Voici, de senteur en senteur
Tous les sentiers de la flagrance
menant vers les herbes infinies
Vers la fontaine
jaillie du tombeau

Si tu as soif encore
A toi il s’offre

le jardin nouveau

(François Cheng)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :