Arbrealettres

Poésie

Archive for 4 décembre 2020

Comment apparais-tu, mon visage (Marie-Blancquart)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



Comment apparais-tu, mon visage
dans le cours de mon sang, l’épaisseur de ma chair?
Interprète auprès des visages des autres
que signifies-tu
pour mon corps obscur?

(Marie-Blancquart)


Illustration: Ismail Yildirim

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si un jour l’infini te semble trop étroit (Bernard Montini)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



Si un jour

l’infini te semble trop étroit
n’oublie pas
d’arroser les géraniums

(Bernard Montini)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | 3 Comments »

Si un lézard s’arrête (Leonardo Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



Les douces eaux fument
Dans la grande chaleur ce soir. Je suis
Sans poids et sans peine.
Mon coeur gît sur la paille
Tiède. Ma mère sur cette aire
A battu la récolte.

(Leonardo Sinisgalli)


Illustration: Jules Bastien-Lepage

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les cabris (Gérard Bocholier)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



 

cabri jpg [1280x768]

Les cabris

Les cabris cherchent du bout
De leurs pattes de derrière
Si la terre est bien d’aplomb

Puis ils partent en avant
La tête déjà très fière
De leurs bosses sur le front

Ils dansent pour attraper
Dans un rayon de lumière
Le bonheur du papillon

(Gérard Bocholier)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Allez, vagabonds sans trêves (Paul Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



 

Portrait of an Old Man

Allez, vagabonds sans trêves

Leurs jambes pour toutes montures,
Pour tous biens l’or de leurs regards,
Par le chemin des aventures
Ils vont haillonneux et hagards.

Le sage, indigné, les harangue;
Le sot plaint ces fous hasardeux;
Les enfants leur tirent la langue
Et les filles se moquent d’eux.

C’est qu’odieux et ridicules,
Et maléfiques en effet,
Ils ont l’air, sur les crépuscules,
D’un mauvais rêve que l’on fait:

C’est que, sur leurs aigres guitares
Crispant la main des libertés,
Ils nasillent des chants bizarres,
Nostalgiques et révoltés;

C’est enfin que dans leurs prunelles
Rit et pleure -fastidieux-
L’amour des choses éternelles,
Des vieux morts et des anciens dieux!

Donc, allez, vagabonds sans trêves,
Errez, funestes et maudits,
Le long des gouffres et des grèves,
Sous l’oeil fermé des paradis!

La nature à l’homme s’allie
Pour châtier comme il le faut
L’orgueilleuse mélancolie
Qui vous fait marcher le front haut.

Et, vengeant sur vous le blasphème
Des vastes espoirs véhéments,
Meurtrit votre front anathème
Au choc rude des éléments.

Les juins brûlent et les décembres
Gèlent votre chair jusqu’aux os,
Et la fièvre envahit vos membres,
Qui se déchirent aux roseaux.

Tout vous repousse et tout vous navre,
Et quand la mort viendra pour vous,
Maigre et froide, votre cadavre
Sera dédaigné par les loups!

(Paul Verlaine)

Illustration: Adolph Friedrich Erdmann von Menzel

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Devinettes (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



 

Devinettes

Qui décoiffe la mer
Avec des mains qu’on ne voit pas ?
Qui roule sa chanson
Dans la gorge des torrents ?
Qui n’est jamais si lourd
Que quand un oiseau meurt ?

Le vent la pierre et le silence

Qui est ronde comme une joue
Et plus lourde que la peine ?
Qui habille le monde
Quand il se fait tard ?
Qui souffle chaque soir
La bougie du soleil ?

La pierre le silence et le vent

(Jean-Pierre Siméon)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si un jour les brise-glaces de ta tête (Bernard Montini)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



Si un jour

les brise-glaces de ta tête
sont cloués
sous un ciel bas
écoute le murmure des phoques
sous la banquise

(Bernard Montini)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’Elégance (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



L’Elégance

sur l’herbe qui sent la mort
le vent ferme les yeux
porteur de tourterelles

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La Visiteuse (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



La Visiteuse

dans la rue que le soir habille
la belle fille au bras de son ombre heureuse
dans la chambre a laissé
pour l’homme aux noirs soucis
la lumière qui lève d’un linge oublié

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Etang (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2020



L’Etang

d’un coup d’aile
le crépuscule signe
sa longue aquarelle
où l’ombre en soie voile une ombre de cygne

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :