Arbrealettres

Poésie

Archive for 6 décembre 2020

Lors de la quête (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2020



Illustration
    
Lors de la quête
Acharnée du poème

Tu as quelque chose
De l’escargot
Après la pluie.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Art poétique précédé de Paroi et suivi de Le Chant
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Mais pourquoi, toujours, encore écrire ? (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2020




    
Mais pourquoi, toujours,
Encore écrire ?

Parce que tu sens
Que tu n’es pas
Au centre, dans le noyau ?

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Art poétique précédé de Paroi et suivi de Le Chant
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et l’hirondelle ? (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2020




    

Et l’hirondelle ?

Elle va, vient, tourne, revient,
Bec ouvert sans doute,
A la recherche de sa proie,

Crie parfois,
Se repose peu.

Le pigeon s’agite moins,
Reste souvent immobile sur une branche,

Attendant que monte en lui
Le roucoulement.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Art poétique précédé de Paroi et suivi de Le Chant
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On n’en finit jamais avec la lune (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2020



Illustration: Alix
    
On n’en finit jamais
Avec la lune.

On a beau la regarder,
La peindre, écrire sur elle,

Lui parler,
Essayer de la caresser,

Lui tourner le dos,
L’insulter,

Quand elle est là
Elle nous verse son lait,

Quand elle n’y est pas,
Son lait nous manque.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Art poétique précédé de Paroi et suivi de Le Chant
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai quand même comme un souvenir (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2020




    
J’ai quand même
Comme un souvenir

de ces passages
de ces traversées

Quelque chose de moins fort
Qu’une caresse

Le sentiment
D’avoir parfois été touché
Ou presque.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Art poétique précédé de Paroi et suivi de Le Chant
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Là, où que l’on soit (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2020



Illustration: Nicole Brousse
    
Là, où que l’on soit,
Est-ce qu’on peut entrer
Toujours, n’importe où ?

Être dans le dedans
De cet endroit
Même s’il n’est pas sûr
Qu’il y ait un dedans ?

Tu entres.

Et tu regardes vesr l’extérieur
De temps en temps,
Comme d’un fortin.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Art poétique précédé de Paroi et suivi de Le Chant
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :