Arbrealettres

Poésie

Le jour où je vous vis pour la première fois (Jean Richepin)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2021


Zylberman_Vassissilia

Le jour où je vous vis pour la première fois,
Vous aviez un air triste et gai : dans votre voix
Pleuraient des rossignols captifs, sifflaient des merles ;
Votre bouche rieuse, où fleurissaient des perles,
Gardait à ses deux coins d’imperceptibles plis ;
Vos grands yeux bleus semblaient des calices remplis
Par l’orage, et séchant les larmes de la pluie
A la brise d’avril qui chante et les essuie ;
Et des ombres passaient sur votre front vermeil
Comme un papillon noir dans un rais de soleil.

(Jean Richepin)

Illustration

4 Réponses vers “Le jour où je vous vis pour la première fois (Jean Richepin)”

  1. grenouille33 said

    je l’ai vu aussi celui là .
    Je peux le gober pour éliminer l’ombre 🙂

  2. Jean-Baptiste Besnard said

    Je suis surpris de découvrir un texte assez charmant sous la plume d’un poète que, en général, je n’apprécie guère

    • arbrealettres said

      comme quoi il ne faut pas se fier toujours à ses (premières) impressions!
      Allez tu vas peut-être un jour aimer un poème de Guillevic ! lol!! ((-:

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :