Arbrealettres

Poésie

Archive for 7 avril 2021

Une fleur en bouton (Michel Bonté)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



Une fleur en bouton est une fleur sans fleur
ce n’est qu’une tige pommeau née
hésitante à s’ouvrir, sans couleur pour s’habiller
demeurant enfermée, baignant nue dans sa potion
secrète parfumée
pensant au seul plaisir, au seul désir
de pouvoir un jour sortir pour se faire sentir.

(Michel Bonté)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

D’un tas inerte de crottin (René Druart)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



D’un tas inerte de crottin
L’auto rapide
Fait jaillir deux hirondelles

(René Druart)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Sérénité du désert (Bernard Montini)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



L’âme s’égoutte
s’évapore

plus rien ne bouge

tout se réconcilie
jusqu’au blanc final

sérénité du désert

(Bernard Montini)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

Elle est trop jolie (Michel Bonté)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



Elle est trop jolie

Des yeux dynamite à faire tomber la tour Eiffel
Un langage à faire le trembler le Panthéon
Un corps à faire frémir le Sacré Coeur
J’hésite quand même à l’emmener à Paris

(Michel Bonté)


Illustration: Pascal Renoux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les cris (Sophie Darblade)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



J’avais cru
Tu savais
On se tue
A ne pas dire
L’écrit a raisonné
Dans le silence de l’amour

(Sophie Darblade)


Illustration: Pascal Renoux

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

CHANSON (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



CHANSON

Vite. Temps poursuit,
Voici fin. Voici mort.
Pluie noire, poitrine infinie.

Vite, voici le cheval
Aux naseaux pourris,
L’idée maudite
Qui brandit
Et plante le couteau
Qui chante un cri.

Vite. Haleine s’épaissit,
Soufflet grince
Parmi le carbone assourdi.

Encore une ballade
Aux remparts du vent,
Des drapeaux, des couleurs, des gens,
Un geste de ma part,
Personne ne l’a vu,
Adieu, je meurs avant
L’heure pour qui j’ai vécu.

Entre mes deux corps,
Ou plutôt entre la muraille de lard et d’os
Et le squelette charnu et le cerveau,
Dans une eau, mince je suppose,
Ma plus intime amie s’est glissée,
Me colle et me caresse,
Ma plus intime amie maintenant, hier inconnue,
La folie me serre tendrement,
Tandis que mes joues de plus en plus roses
Tirent doucement mon visage
A l’apparence de la sérénité.

(Pierre Morhange)


Illustration: Odilon Redon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au réveil (Catherine Rigutto)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



Au réveil
Sur la joue de l’enfant
La marque du drap

(Catherine Rigutto)


Illustration: Carlo Saraceni

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je touche l’arbre (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



Je touche l’arbre.
Mais est-ce l’arbre que je touche
ou est-ce que je me touche dans l’arbre?

C’est entre toi et ce que tu vois,
dans cet entre-deux de la vision,
que tout se passe.

(Roger Munier)


Illustration: Constance Jacquot

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

POEME DE COLLEGIEN (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



POEME DE COLLEGIEN

Amis, mon amie a su
Me télégraphier, me téléphoner.

Nous sourions à la campagne
Et la campagne nous sourit,
Minute rare, minute flamme
Où vient brûler toute la vie.

Oh! j’ai vu tes dents
Plus nouvelles et plus vives
Que les fleurs des champs,
Non, le jour n’est plus un mal effrayant.

Le retour fut une angoisse douce,
En te serrant, je t’ai juré.
L’amour est le sang d’un ours
Qui perd son sang dans sa toison.

Amis, mon amie a su
Me télégraphier, me téléphoner.

(Pierre Morhange)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu dors (Jeanne Bélédin-Destranges)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2021



Tu dors.
J’écoute ton souffle.
Mais nul n’entend le mien.

(Jeanne Bélédin-Destranges)


Illustration: Sophie du Bromel

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :