Arbrealettres

Poésie

Le Kookaburra rit (Virginie Nash)

Posted by arbrealettres sur 28 avril 2021



Le Kookaburra rit
Les Montagnes Bleues disparaissent au loin
Dans la chaleur de la nuit

(Virginie Nash)

4 Réponses vers “Le Kookaburra rit (Virginie Nash)”

  1. Virginie Nash said

    Je suis ravie que mon Haïku vous plaise. Cependant, vous auriez pu indiquer une référence. le Haïku provient de « Seulement l’écho anthologie de haïkus francophones » par Dominique Chipot aux éditions La Part Commune.

  2. manh14 said

    Je confirme…Lorsque j’ai passé quelques jours à Sydney, il y a des années déja, j’étais réveillé tous les matins par un kokaburra, qui rasant la fenètre ouverte, me saluait au passage d’un rire triomphant. Merveilleux oiseau, malicieux et au plumage magnifique…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :