Arbrealettres

Poésie

Archive for mai 2021

Mousses et lichens (Chantal Viart)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



Mousses et lichens
Ephémères passagers
Mémoire du moine

(Chantal Viart)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ce matin (Simone Auguste)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



Ce matin
lavé les draps
et les fautes des poèmes

(Simone Auguste)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Les jardins de minuit (Ernest Delève)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



Les jardins de minuit
Ont des immenses grilles
Belles ténébreuses harpes
Où l’on crucifie
Les amants condamnés
A sept ans de malheur

Les jardins de minuit
Ont de longues aiguilles
Qui blessent le coeur des rêveurs

Les jardins de minuit
Ont des grands miroirs noirs
Où les chagrins vont voir
L’ange qui sombre méprisé
Par l’ange de la réalité

Les jardins de minuit
Ont des froides allées
Où les délaissés
Promènent longtemps
L’aura de l’absence

Les jardins de minuit
Ont des arbres fidèles
Qui nous donnent leur sève
Pour faire fleurir les flèches
Que nous avons au coeur

Les jardins de minuit
Ont des arbres trompeurs
Et qui nous mènent loin
Dans les forêts sauvages
Il vont jusqu’au matin

Les forêts de minuit
Ont des grandes épines
Qui vont jusqu’aux étoiles
Qui vont jusqu’à nos larmes
Qui nous vont jusqu’au coeur

(Ernest Delève)


Illustration: Paul Delvaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les hippocampes (Jean Dypréau)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



Le caméléon
Face à l’arc-en-ciel,
il s’exerce.

Le cygne
Il entre la tête
dans son miroir.

Le mouton
il va flairer
aux mains de la fileuse
un peu de son passé.

L’aigle
Il regarde toujours plus haut:
il a peur du vertige.

L’éphémère
Je suis éphé…
mère, achève son fils
en lui fermant les yeux.

La taupe
Dès sa naissance
mes parents m’apprirent
à m’enterrer.

Les hippocampes
Aux kermesses de la mer
il y a des manèges d’hippocampes.

(Jean Dypréau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le soleil se pose (Raymond Rillot)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



Le soleil se pose
sur la feuille de platane
Pollen d’un baiser.

(Raymond Rillot)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Regarder la lune (Mathieu Bénézet)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



Nous demeurons
assis sur le mot chaise
à regarder la lune

(Mathieu Bénézet)


Illustration: René Magritte

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 3 Comments »

L’aube de nous-mêmes (Elie-Charles Flamand)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



L’aube de nous-mêmes dévoila ses offrandes
Une nuée tutélaire fit s’épanouir la lenteur
Libérant le phénix en son été

(Elie-Charles Flamand)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ma robe fleurie (Simone Auguste)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2021



Ma robe fleurie
un papillon la butine
au creux du sous-bois

(Simone Auguste)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les roses blanches (Berthe Sylva)

Posted by arbrealettres sur 30 mai 2021


2461982743_18f71dff3e

C’était un gamin, un gosse de Paris,
Pour famille il n’avait qu’ sa mère
Une pauvre fille aux grands yeux rougis,
Par les chagrins et la misère
Elle aimait les fleurs, les roses surtout,
Et le cher bambin tous les dimanche
Lui apportait de belles roses blanches,
Au lieu d’acheter des joujoux
La câlinant bien tendrement,
Il disait en les lui donnant:

« C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman
Voici des roses blanches, toi qui les aime tant
Va quand je serai grand, j’achèterai au marchand
Toutes ses roses blanches, pour toi jolie maman »

Au printemps dernier, le destin brutal,
Vint frapper la blonde ouvrière
Elle tomba malade et pour l’hôpital,
Le gamin vit partir sa mère
Un matin d’avril parmi les promeneurs
N’ayant plus un sous dans sa poche
Sur un marché tout tremblant le pauvre mioche,
Furtivement vola des fleurs
La marchande l’ayant surpris,
En baissant la tête, il lui dit:

J’ai pris ces roses blanches elle les aime tant
Sur son petit lit blanc, là-bas elle m’attend
J’ai pris ces roses blanches, pour ma jolie maman »

La marchande émue, doucement lui dit,
« Emporte-les je te les donne »
Elle l’embrassa et l’enfant partit,
Tout rayonnant qu’on le pardonne
Puis à l’hôpital il vint en courant,
Pour offrir les fleurs à sa mère
Mais en le voyant, tout bas une infirmière,
Lui dit « Tu n’as plus de maman »
Et le gamin s’agenouillant dit,
Devant le petit lit blanc:

« C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman
Voici des roses blanches, toi qui les aimais tant
Et quand tu t’en iras, au grand jardin là-bas
Toutes ces roses blanches, tu les emporteras »

(Berthe Sylva)


Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

Tu es belle, ma mère (René Char)

Posted by arbrealettres sur 30 mai 2021



Fete-mamans [800x600]

Tu es belle, ma mère,
Comme un pain de froment.
Et, dans tes yeux d’enfant,
Le monde tient à l’aise.

Ta chanson est pareille
Au bouleau argenté
Que le matin couronne
D’un murmure d’abeilles.

Tu sens bon la lavande,
La cannelle et le lait ;
Ton cœur candide et frais
Parfume la maison.

Et l’automne est si doux
Autour de tes cheveux
Que les derniers coucous
Viennent te dire adieu.

(René Char)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :