Arbrealettres

Poésie

THÈME SENTIMENTAL (Emile Nelligan)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2021



THÈME SENTIMENTAL

Je t’ai vue un soir me sourire
Dans la planète des Bergers :
Tu descendais à pas légers
Du seuil d’un château de porphyre.

Et ton oeil de diamant rare
Éblouissait le règne astral.
Femme, depuis, par mont ou val,
Femme, beau marbre de Carrare,

Ta voix me hante en sons chargés
De mystère et fait mon martyre,
Car toujours je te vois sourire
Dans la planète des Bergers.

(Emile Nelligan)

Illustration: Georges Paul François Laurent Laugée

Une Réponse vers “THÈME SENTIMENTAL (Emile Nelligan)”

  1. Planète Pasternacandra
    —————

    Ce lointain corps céleste est une étrange Terre
    Avec des continents aux contours imprécis ;
    Tout leur savoir se trouve en de fumeux récits,
    Pas bien dignes de foi, d’ailleurs, ils n’y croient guère.

    Tu n’y trouveras point de caste militaire,
    Ni de durs argousins, ni de flics sans merci ;
    Eux, qui de s’enrichir n’ont jamais le souci,
    Sont sobrement nourris de sagesse précaire.

    Ils portent leur manteau dans les grandes chaleurs,
    Montrent dans leurs musées des objets sans valeur ;
    Quand ils deviennent vieux, leur main jamais ne tremble.

    La planète a des jours qui durent plusieurs mois ;
    Au soir de chacun d’eux surgissent des chamois
    Qui montent sur les toits pour y chanter ensemble.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :