Arbrealettres

Poésie

Des chevaux (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2021


chevaux

 

Nous étions devenus ces chevaux dans la prairie,
– nous l’aurions voulu! –
nous mettant à courir quand il nous plaît,
puis, équanimes,
sur l’herbe et les fleurs qui souffleraient,
et comme eux,
si l’abattoir s’approche – c’est demain –
qui ne le sauraient pas.

(André Frénaud)

2 Réponses vers “Des chevaux (André Frénaud)”

  1. Mireille Gaglio said

    A les voir sur cette photo, les chevaux symbolisent vraiment liberté, nature et beauté! Qui ne souhaiterait leur ressembler?

    • arbrealettres said

      Je ne connais pas du tout cet animal (il me fait un peu peur, trop grand!!)
      mais oui il a l’air libre , fort et très sensible
      alors pourquoi pas plus tard dans les prairies du Grand Manitou!! lol!! ((-:

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :