Arbrealettres

Poésie

Archive for 27 juillet 2021

Au bord de la route (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021




    

Reprise

Au bord de la route
où je cueillais des violettes,
mon bol à aumônes,
oublié je ne sais où.
Ce précieux bol à aumônes !

***

(Ryôkan)

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dedans une neige légère (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021




    
Dedans une neige
légère est établi
l’ensemble des mondes.
Et, là-dedans, cette autre
neige éphémère qui tombe.

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si au commerce du monde (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



Illustration: Odilon Redon
    
Si au commerce
du monde il s’en faut beaucoup
que je me refuse,
n’est-ce pas vivre à part moi
qui fait mon contentement ?

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans l’inconstance du monde qui est le nôtre (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



 


    
Dans l’inconstance
du monde qui est le nôtre,
les faibles humains
ont des conversations
dont la joie pour moi s’efface.

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il suffit de voir (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



Illustration
    
Il suffit de voir.
De toute façon, le monde
est impermanent.
Qu’elles durent plus ou moins,
il ne reste rien des fleurs.

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour dire ma pensée (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021




    

Pour dire ma pensée :
Depuis si longtemps
qu’elle est la Route ancienne,
il se fait pourtant que les
herbes l’envahissent.
Personne n’y allant plus.

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au crépuscule (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



Illustration: Sozaemon Nishimura
    

Au crépuscule,
sur la colline, ces pins,
s’ils étaient des hommes,
c’est du passé qu’auprès d’eux
j’aimerais à m’enquérir.

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vous qui avez dû (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



        


    
Vous qui avez dû
par la petite pluie froide
vous laisser mouiller,
pour venir jusqu’en ce lieu,
que vous puis-je donc offrir ?

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Cette belle neige (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



    

Illustration: Kawase Hasui
Cette belle neige
tombant jour après jour,
près de mon abri,
des allants et des venants
toute trace a disparu !

***

(Ryôkan)

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Voici que là-haut (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021




    
Voici que là-haut,
sur la colline d’en face,
un cerf se tient solitaire.
L’hiver commençant,
il se tient sous la pluie froide,
tout ruisselant, solitaire.

***

(Ryôkan)

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :