Arbrealettres

Poésie

VIENNE (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 3 octobre 2021




    
VIENNE

Même le temps
traverse la ville en fiacre

Son cocher en livrée
roule de palais en palais
pour ramasser les rêves

Massés dans les rues
des milliers de morts
le saluent
avec des lumières scintillantes

(Anise Koltz)

 

Recueil: Somnambule du jour
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :