Arbrealettres

Poésie

Ce qu’on entend sans trêve (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2021




ce qu’on entend
sans trêve
parler au fond
de soi muet
crève soudain
la terre du
papier

(Silvia Baron Supervielle)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :