Arbrealettres

Poésie

Un jardin descend vers la mer (Bernard Delvaille)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2022


fontaine-fleurs

Un jardin descend vers la mer
immobile et tendre un mirage
tant de soirs ton nom murmuré
dans l’odeur des fontaines

(Bernard Delvaille)

4 Réponses vers “Un jardin descend vers la mer (Bernard Delvaille)”

  1. Lara said

    Des sons romantiques et j’aime le verbe murmurer 🙂

  2. yayamarieke said

    Il me semble que le soir, chaque jour devient mirage.
    Le nom murmuré, à savoir lequel : -)).
    Très joli!

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :