Arbrealettres

Poésie

HOSPES COMESQUE (Marguerite Yourcenar)

Posted by arbrealettres sur 11 mars 2022



Illustration: Ernest Pignon-Ernest
    
HOSPES COMESQUE

Corps, portefaix de l’âme, en qui peut-être croire
Serait plus vain, cher corps, que de ne t’aimer pas;
Coeur sans fin transmuté dans ce vivant ciboire;
Bouche toujours tendue aux plus récents appâts.

Mers où l’on peut voguer, sources où l’on peut boire;
Froment et vin mêlés au rituel repas;
Alibi du sommeil, douce cavité noire;
Inséparable terre offerte à tous nos pas.

Air qui m’emplis d’espace et m’emplis d’équilibre;
Frissons au long des nerfs; spasmes de fibre en fibre;
Yeux sur l’immense vide un peu de temps ouverts.

Corps, mon vieux compagnon, nous périrons ensemble.
Comment ne pas t’aimer, forme à qui je ressemble,
Puisque c’est dans tes bras que j’étreins l’univers ?

(Marguerite Yourcenar)

Recueil: Les charités d’Alcippe
Traduction:
Editions: Gallimard

Une Réponse vers “HOSPES COMESQUE (Marguerite Yourcenar)”

  1. Dolmen tombal
    ————

    Autour du monument, nulle présence humaine,
    Même les animaux ces parages ont fui :
    Sinistres sont les jours, infernales les nuits,
    Porteuse de malheur est l’eau e la fontaine.

    À minuit l’on entend pleurer une âme en peine,
    Mais tu ne verras rien sous la lune qui luit;
    Dix mille feux follets sont par l’enfer conduits,
    Garde-toi d’écouter leur triste cantilène.

    Les morts sont délivrés de leurs terrestres liens,
    Cependant, pour longtemps l’inframonde les tient ;
    Leur soif de liberté n’est donc pas assouvie.

    Aussi, je ne suis pas pressé de m’en aller ;
    Tant qu’il me reste un peu de pente à dévaler,
    Tu ne m’entendras pas me plaindre de la vie.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :