Arbrealettres

Poésie

MAISON À L’AUBE (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2022




MAISON À L’AUBE

Les tuiles les feuilles chantent
L’aube s’efface large et multipliée
et la fenêtre qui se détache de la maison

Dans la chaleur qui vibre déjà
La mer secoue les fleurs
L’herbe ausculte les murs
Et les épis se séparent de la pluie

Les vitres étincellent
Et l’émotion gonfle la maison
Enivrée par l’alcool du vent

La rue descend vers la mer
Près de l’arbre qui déchire le paysage

Les oiseaux ferment la cage et disparaissent
Alors que le soleil cuit la terre
Eclabousse les toits
Ruisselle sur le blé
Et inonde le ciel de silence

(Jean-Baptiste Besnard)

Illustration

 

6 Réponses vers “MAISON À L’AUBE (Jean-Baptiste Besnard)”

  1. Harmony said

    Un beau réveil que celui-là,il met de bonne humeur.J’apprécie toujours autant les poèmes de Jean-Baptiste. 😀

  2. Jean-Baptiste Besnard said

    Cela me fait plaisir de recevoir ces compliments au retour des vacances. Merci.

    La maison taciturne
    Se pelotonne dans la verdure
    Sous les éc&illes de son toit.

  3. arbrealettres said

    Compliments mérités!
    écailles je suppose?
    La maison serait-elle un poisson??!
    Ah les poètes!!
    Bonne soirée Jean-Baptiste, bon retour parmi nous!
    ((((-;

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :