Arbrealettres

Poésie

Tels des cailloux qui rêvent d’eau sous le soleil (Anthony Phelps)

Posted by arbrealettres sur 20 septembre 2022




    
Tels des cailloux qui rêvent d’eau sous le soleil
(Extrait)

Parfois
la vie prend la clef des champs
me fait un pied de nez.
Le poème se déconstruit
me nargue se dissout.
Mes pas piétons
se réinventent alors
des sentiers de traverse.
Heureuse persistance de la beauté
je me repère dans mes mots guérisseurs.

 

Je veille incorrigible féticheur

(Anthony Phelps)

 

Recueil: La Beauté Éphéméride poétique pour chanter la vie
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :