Arbrealettres

Poésie

Résultats de recherche

Une bouteille de vin, un évêque (Jack Kerouac)

Posted on 3 juin 2017


Une bouteille de vin, un évêque – Tout est Dieu *** A bottle of wine, a bishop – Everything is God (Jack Kerouac) Publicités

Read the rest of this post...

Posted in haïku, méditations | Leave a Comment »

LA BOUTEILLE (Charles-François Panard)

Posted on 6 août 2016


LA BOUTEILLE Que mon Flacon Me semble bon : Sans lui L’ennui Me nuit, Me suit ; Je sens Mes sens Mourants, Pesants, Quand je le tiens, Dieux ! que je suis bien ! Que son aspect est agréable ! Que je fais cas de ses divins présents ! C’est de son sein fécond et […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 4 Comments »

La dive bouteille (Rabelais)

Posted on 16 décembre 2015


La dive bouteille O Bouteille, Pleine toute De mystères, D’une oreille Je t’écoute : Ne diffère, Et le mot profère Auquel pend mon cœur En la tant divine liqueur, Qui est dedans tes flancs reclose, Bacchus, qui fut d’Inde vainqueur, Tient toute vérité enclose. Vin tant divin, loin de toi est forclose Toute mensonge et […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

La bouteille à la rivière (Robert Desnos)

Posted on 26 novembre 2015


La bouteille à la rivière Derrière un mur hérissé de tessons de bouteilles, Deviner la promeneuse est un jeu facile pour les passants. Mais deviner qui but toutes ces bouteilles Avant de les briser en multiples tessons, Mais deviner qui but toutes ces bouteilles, est un jeu plus difficile. Deviner la promeneuse est un jeu […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

LE BONHEUR (Mihály Csokonai Vitéz)

Posted on 11 février 2017


  LE BONHEUR Sous la tonnelle de jasmin Cette fraîche soirée d’été Je suis assis avec Lilla ; Ma Lilla chantonne avec moi, Elle plaisante en me baisant, Tandis que dans ses cheveux bruns Un zéphyr joue en chuchotant. Sur le vert gazon je posais Là une bouteille de vin, Puis, avec une rose tendre […]

Read the rest of this post...

Posted in méditations, poésie | Leave a Comment »

A cause d’une peine (Georges Schéhadé)

Posted on 24 avril 2016


Comme l’oiseau qui vole dans l’église de marbre A cause de ta mémoire on t’appela Morte Je t’ai dit de ne faire nulle peine aux feuilles Le vent principal songe des amants Ni l’enfant de tes paupières Jeune fille aussi haute que les arbres A cause d’une peine sans figure Le vin la tristesse et […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

Regardez (Gérard Le Gouic)

Posted on 15 mai 2015


Regardez de quoi vit un poète : d’un paquet de cigarettes, de huit heures de sommeil, d’une demi-bouteille de vin par repas. Regardez comment il s’habille, comment il marche et fait l’amour, écoutez sa conversation avec un parent, avec un terrassier. Regardez aussi comment s’arrête un poète : si vous croyez qu’il meurt d’un cancer […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 2 Comments »

Maison dans le matin, confuse vérité (Pablo Neruda)

Posted on 23 mars 2015


Maison dans le matin, confuse vérité de plumes et de draps, origine du jour errant, sans direction, comme une pauvre barque, entre les horizons de l’ordre et du sommeil. Ô choses désirant entraîner des vestiges, adhérence immobile et stérile héritage, les papiers cachent des voyelles chiffonnées, la bouteille de vin veut poursuivre son hier. Tu […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

L’ANE CHARGÉ D’ÉPONGES, ET L’ANE CHARGÉ DE SEL (Jean de la Fontaine)

Posted on 9 août 2017


  L’ANE CHARGÉ D’ÉPONGES, ET L’ANE CHARGÉ DE SEL Un Anier, son Sceptre à la main, Menait, en Empereur Romain, Deux Coursiers à longues oreilles. L’un, d’éponges chargé, marchait comme un Courrier ; Et l’autre, se faisant prier, Portait, comme on dit, les bouteilles : Sa charge était de sel. Nos gaillards pèlerins, Par monts, […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 1 Comment »

CHANSON DE L’AMOUR (Pablo Neruda)

Posted on 21 mai 2017


CHANSON DE L’AMOUR Je chante : « Je t’aime, je t’aime », et commence la déraison. Je t’aime, je t’aime, ô mon souffle! Je t’aime, je t’aime, ô ma treille! Et si l’amour au vin ressemble, tu es, toi, ma prédilection, des mains à la plante des pieds : tu es la coupe de l’après […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 11 Comments »