Arbrealettres

Poésie

Résultats de recherche

L’Amitié (Daniel Boulanger)

Posted on 25 mai 2018


L’Amitié aussi diverse et liée que les fleurs du vase sur la table de l’après-midi leurs parfums n’en font qu’un les oiseaux lèvent le ciel sur nos têtes par mille poulies chantantes celui qui ne dit rien et celle qui parle sont les faces de la même médaille (Daniel Boulanger) Illustration: Francine Van Hove Publicités

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

LE ROCHER DES ANGES (Tanikawa Shuntarô)

Posted on 23 mai 2018


  LE ROCHER DES ANGES Sur la tombe d’un homme dans leurs habits de pierre les anges qui ne connaissent pas le rire qui ne connaissent pas les pleurs un jour soudain s’envolent vers les cieux lointains de leur pays natal à la manière des oiseaux de passage Ne sachant pas ce qu’est le mensonge […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 4 Comments »

VERS GRAVÉS SUR UN ORANGER (Evariste Parny)

Posted on 22 mai 2018


  VERS GRAVÉS SUR UN ORANGER Oranger, dont la voûte épaisse Servit à cacher nos amours, Reçois et conserve toujours Ces vers, enfants de ma tendresse ; Et dis à ceux qu’un doux loisir Amènera dans ce bocage, Que si l’on mourait de plaisir, Je serais mort sous ton ombrage. (Evariste Parny) Illustration  

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

L’attachement (Daniel Boulanger)

Posted on 19 mai 2018


L’attachement roulé plus que la feuille au fort de la tempête je ne sais plus l’endroit l’envers et quelle quête votre voix me sommait d’entreprendre j’aime et du même amour j’épuise la colère mon double a rejeté le double qui l’altère si l’écho n’en cesse de reprendre (Daniel Boulanger) Illustration

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

TITHON À ÉOS SA BIEN-AIMÉE (Vangelis Kassos)

Posted on 18 mai 2018


Illustration: Giulio Carpioni      TITHON À ÉOS SA BIEN-AIMÉE dans ta vie la mort tel un soleil sans cesse se lève et comme elle monte ton corps telle une ombre elle adoucit dans ma vie la mort tel un soleil sans cesse se couche et comme elle descend ton corps telle une ombre elle assombrit […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

LA JACTATION DE DIOGÈNE (Vangelis Kassos)

Posted on 18 mai 2018


     LA JACTATION DE DIOGÈNE sous la pluie Diogène le Cynique finissait par perdre son assurance non parce que le soleil tel un prince déchu tremblait de peur et se cachait ni parce que les éclairs de sa tristesse ne surprenaient plus personne mais parce que comme son tonneau il restait enlisé lui aussi dans […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

Trottoirs dangereux (Seamus Heaney)

Posted on 17 mai 2018


     1.1.87 Trottoirs dangereux. Mais cette anпéе j’affronte la glace Avec la canne de mon père. *** 1.1.87 Dangerous pavements. But I face the ice this year With my father’s stick. (Seamus Heaney)   Recueil: La lucarne Traduction: Patrick Hersant Editions: Gallimard

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

LA PLUIE (Pierre Morhange)

Posted on 15 mai 2018


LA PLUIE La pluie et moi marchions Bons camarades Elle courait devant et derrière moi Et je serrais notre trésor dans mon coeur Elle chantait pour nous cacher Elle chantait pour endormir mon coeur Elle passait sur mon front sa peau mouillée Et humaine ma chère pluie Elle tendait l’oreille Pour savoir si mon chant […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 4 Comments »

Les caresses des yeux (Auguste Angellier)

Posted on 14 mai 2018


Les caresses des yeux sont les plus adorables ; Elles apportent l’âme aux limites de l’être, Et livrent des secrets autrement ineffables, Dans lesquels seul le fond du coeur peut apparaître. Les baisers les plus purs sont grossiers auprès d’elles ; Leur langage est plus fort que toutes les paroles ; Rien n’exprime que lui […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

N’écoute pas battre ton cœur: c’est une étrange peine (Paul-Jean Toulet)

Posted on 10 mai 2018


La vie est plus vaine une image Que l’ombre sur le mur. Pourtant l’hiéroglyphe obscur Qu’y trace ton passage M’enchante, et ton rire pareil Au vif éclat des armes ; Et jusqu’à ces menteuses larmes Qui miraient le soleil. Mourir non plus n’est ombre vaine. La nuit, quand tu as peur, N’écoute pas battre ton […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »