Arbrealettres

Poésie

Résultats de recherche

Deux petits éléphants (Maurice Carême)

Posted on 2 avril 2020


  C’était deux petits éléphants, Deux petits éléphants tout blancs. Lorsqu’ils mangeaient de la tomate, Ils devenaient tout écarlates. Dégustaient-ils un peu d’oseille, On les retrouvait vert bouteille. Suçaient-ils une mirabelle, Ils passaient au jaune de miel. On leur donnait alors du lait: Ils redevenaient d’un blanc tout frais. Mais on les gava, près d’Angkor, […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 15 Comments »

On rencontre partout des gens (José Saramago)

Posted on 19 janvier 2020


     On rencontre partout des gens comme ce monsieur José, ils occupent leur temps, ou celui qu’ils croient que la vie leur laisse, à collectionner des timbres, des monnaies, des médailles, des potiches, des cartes postales, des boîtes d’allumettes, des livres, des montres, des chandails de sport, des autographes, des pierres, des personnages en terre […]

Read the rest of this post...

Posted in méditations | Leave a Comment »

Pour avoir la paix (Éric Pessan)

Posted on 26 octobre 2018


     Pour avoir la paix, je me sers un verre. Enfin, quand j’ai un verre à la main, je peux penser à autre chose que les bouteilles rangées sous l’évier (Éric Pessan)   Recueil: Le syndrome Shéhérazade Traduction: Editions: L’Attente

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

Planquer mon coeur (Balbino)

Posted on 23 août 2018


    Planquer mon coeur Planquer mon coeur sous le carton de Basquiat Downtown 81. Le récupérer griffé de couleurs et de slogans anarchiques. Planquer mon coeur sous un pont quai de Bercy. Graffez dessus pissez dessus brisez vos bouteilles de vin rouge. Mais ne me le rendez pas rempli de silence (Balbino) Illustration  

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »

AUJOURD’HUI COMBIEN D’HEURES TOMBENT (Pablo Neruda)

Posted on 7 août 2018


Aujourd’hui combien d’heures tombent, tombent dans le puits, dans la nasse, dans le temps : elles sont lentes mais ne prennent de repos, elles tombent, se rassemblant au début comme des poissons, puis comme des pierres lancées ou des bouteilles. En bas, les heures avec les jours s’entendent, avec les mois, avec les souvenirs fumeux, […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 2 Comments »

VITRINES (Léo Ferré)

Posted on 18 décembre 2017


  VITRINES Des cadillacs et des ombrelles De l’albuplast et de bretelles De faux dollars de vrais bijoux Y’en a vraiment pour tous les goûts Des oraisons pour dentifrices Des chiens nourris qui parlent anglais Et les putains à l’exercice Avec leurs yeux qui font des frais De faux tableaux qui font la gueule Et […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 2 Comments »

De ce que nous ferons de notre vie (Jean-Claude Pirotte)

Posted on 28 novembre 2017


Illustration: Abraham Poincheval       De ce que nous ferons de notre vie, nous ne voulons rien savoir. Notre indifférence au réel n’a d’égale que notre attention passionnée aux images entrevues dans une lumière soudaine, qui est peut-être celle que diffusent les éclats troubles du vin bourru. (Jean-Claude Pirotte) Découvert ici: http://www.bulledemanou.com/  

Read the rest of this post...

Posted in méditations, poésie | Leave a Comment »

L’ANE CHARGÉ D’ÉPONGES, ET L’ANE CHARGÉ DE SEL (Jean de la Fontaine)

Posted on 9 août 2017


  L’ANE CHARGÉ D’ÉPONGES, ET L’ANE CHARGÉ DE SEL Un Anier, son Sceptre à la main, Menait, en Empereur Romain, Deux Coursiers à longues oreilles. L’un, d’éponges chargé, marchait comme un Courrier ; Et l’autre, se faisant prier, Portait, comme on dit, les bouteilles : Sa charge était de sel. Nos gaillards pèlerins, Par monts, […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 1 Comment »

CHANSON DE L’AMOUR (Pablo Neruda)

Posted on 21 mai 2017


CHANSON DE L’AMOUR Je chante : « Je t’aime, je t’aime », et commence la déraison. Je t’aime, je t’aime, ô mon souffle! Je t’aime, je t’aime, ô ma treille! Et si l’amour au vin ressemble, tu es, toi, ma prédilection, des mains à la plante des pieds : tu es la coupe de l’après […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | 11 Comments »

Je ne sais pourquoi (Daniil Harms)

Posted on 19 janvier 2017


Je ne sais pourquoi les routes détachées de la terre jouent avec les oiseaux Les branches vétustes du vent agitent les petits paniers cousus par les piverts Les piverts courent sur les troncs Ils tiennent à la main de petits crayons. Une bouteille jaillit d’un trou d’arbre oriente son vol vers le lac pour se […]

Read the rest of this post...

Posted in poésie | Leave a Comment »