Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘à côté’

VEILLÉE (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2019




    
VEILLÉE

Une nuit entière
jeté à côté
d’un camarade
massacré
sa bouche
grinçante
tournée à la pleine lune
ses mains congestionnées
entrées
dans mon silence
j’ai écrit
des lettres pleines d’amour

Je n’ai jamais été
plus
attaché à la vie

(Giuseppe Ungaretti)

 

Recueil: Vie d’un homme Poésie 1914-1970
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La mort (René Char)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2019


Lankou

La mort ne se trouve ni en deçà,
ni au-delà.
Elle est à côté,
industrieuse,
infime.

(René Char)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 4 Comments »

Dans ce grand wagon blanc (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 26 septembre 2019



Illustration: Edward Hopper  
    
Dans ce grand wagon blanc

Trop souvent comme
dans un train
silencieux à côté des autres
polis
indifférents
dans ce grand wagon blanc
qui nous mène au néant

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Inventer (Albert Einstein)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2019




    
Inventer,
c’est penser
à côté.

(Albert Einstein)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , | 2 Comments »

Moi, je vis la vie à côté (Charles Cros)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2019



 

Moi, je vis la vie à côté

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal coté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête,
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal :
Des roses, des roses, des roses !

(Charles Cros)

Illustration: Berit Kruger Johnsen

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bouddha sourit (Anonyme)(maître Meng)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2018



    

Bouddha sourit
Au centre des choses
A côté d’elles
Et ne sourit pas.

(Anonyme)(maître Meng)

 

Recueil: Le livre des vingt et un poèmes
Traduction:
Editions: William Blake

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Une fumée monte (Anonyme)(maître Meng)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2018




    
Une fumée monte
À côté du tombeau :
Le coucou se tait

Et soudain le monde
En est plus léger.

(Anonyme)(maître Meng)

 

Recueil: Le livre des vingt et un poèmes
Traduction:
Editions: William Blake

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À côté de la route (Anonyme)(maître Meng)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2018




    
À côté de la route
Un gros rocher
Voyage.

(Anonyme)(maître Meng)

 

Recueil: Le livre des vingt et un poèmes
Traduction:
Editions: William Blake

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Attirance compulsive (Sarah Kéryna)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2018




    
Attirance compulsive pour les bibliothèques.
Lectures intensives.
Je ne retiens jamais les titres.
Je ne pourrai jamais tout lire.
Si un livre était fait pour moi, que je ne l’ouvrais jamais ;
Si je passais à côté pour toujours ?

(Sarah Kéryna)

 

Recueil: rappel
Traduction:
Editions: Le Bleu du Ciel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Soir transparent (Béatrice Douvre)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2018



 

Illustration: Francis Picabia
    
Soir transparent

J’ai cru les fleurs réelles
Posant les yeux dans les mains d’herbe
Ô ma patience

Je ne sais plus franchir le fer de la distance

Loin des maisons de verre
Je n’entends plus les fleurs
Qui dorment à côté de leur songe
Avec les mêmes yeux qui cessent infiniment

Je ne sais même plus si cette nuit s’acquiert

Mais j’ai reflet
Dans un millier de larmes

Mais je marche avec l’âge silencieux d’un amour.

(Béatrice Douvre)

 

Recueil: Oeuvre poétique
Traduction:
Editions: Voix d’Encre

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :