Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘à défaut’

A défaut (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2018



Illustration: Freydoon Rassouli  
    
A défaut

Tu m’as promis de passer
pour que je parte avec toi.
J’habite encore un grenier
dans ton hameau d’autrefois.

Je vois dans les fleurs ta gloire,
je t’entends dans tes silences
je contemple au bord des soirs
l’heure où ton ombre s’avance.

A défaut d’être chez toi
j’attends tes pas sur la route
mais si tu ne passais pas
je mettrais mon être en doute.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Les parvis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour toute vieille barque humaine (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



Oh puisse-t-il, à défaut du grand filet
de lumière, inespérable,
pour toute vieille barque humaine en ces mortels parages,
y avoir rémission des peines, brise plus douce,
enfantin sommeil.

(Philippe Jaccottet)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avant la suite (Jean-François Mathé)

Posted by arbrealettres sur 9 février 2018



Illustration: Man Ray

    
Avant la suite

J’ai mis du rouge aux lèvres des mots
et je suis sorti dans la rue livide
à l’heure où les chiens se disputent
des lambeaux de clair de lune,
à l’heure où l’on entend les pas
de ceux qui vont fusiller
s’ils trouvent un fusil.
Des prostituées ont embrassé
les lèvres rouges de mes mots
puis me les ont rendues
en me disant que mieux valait
les poser sur les lèvres de femmes
qui serrent la nuit dans leurs bras
à défaut d’amant ou d’enfant.

(Jean-François Mathé)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :