Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘à la place’

Mon âme rétrécit (Béatrice Libert)

Posted by arbrealettres sur 17 août 2018



Mon âme rétrécit un peu chaque matin.
Qu’y mettre à la place?
Rien n’y tient: la greffe est illusoire.
Corps stigmatisé,
traverse de vent, de grain, d’outrage,
en appui sur le vide, aimanté par l’oubli.

(Béatrice Libert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis couvert de la mort (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2017



Illustration
    
Je suis couvert de la mort comme d’un lichen
sans autres racines que celles de mes mains,
que celles de mes songes dans la nuit
ou que celles de mes pas aussitôt effacés.

Le sang levé pour le bonheur
ne monte pas au-dessus des mains
qui l’entourent, elles-mêmes prisonnières
de la terre qui se ferme jusqu’en leurs doigts.

Et pourtant le soleil tient la plaine contre lui.
Il n’y a plus d’ombre au fond des arbres,
il n’y a plus qu’une clarté sans paupières
qui touche le monde à la place des sources.

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’amour parfois se tronque comme un membre amputé (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2016



L’amour parfois se tronque
comme un membre amputé,
mais le vide continue de faire ses gestes,
que quelqu’un peut-être recevra.

Bien que l’amour s’en aille,
le mouvement d’aimer ne cesse de se tendre.
C’est pourquoi il n’est pas surprenant
que si l’amour revient
ses gestes s’entremêlent
avec les gestes antérieurs.
Et qu’apparaissent des amours
qui errent de par le monde
avec des gestes doubles,
des amours qui semblent deux amours.

Il n’est pas rare, de la sorte,
que nous confondions un amour avec un autre,
jusqu’à aimer celui qui n’est plus
à la place de celui qui est.

(Roberto Juarroz)


Illustration: Johann Heinrich Füssli

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :