Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘à rebours’

La demeure (Jeanne Bessière)

Posted by arbrealettres sur 31 juillet 2019



Le feu comme une parole
La mer comme un souvenir
vague sur vague à rebours
à l’écume enchevêtrée
quelques mots incandescents

Un labour d’algue et de sel
où germent les coquillages
une muraille de vent
sable espace chair et sang
bâtis de ciel et de briques

Un corps comme un paysage
je n’ai pas d’autre demeure

(Jeanne Bessière)


Illustration: Jean-Pierre Augier

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Chacun marche vers ce qui vient (Daniel Rondeau)

Posted by arbrealettres sur 9 février 2019



    

Chacun marche vers ce qui vient,
mais aussi, en secret de lui-même, vers ce qui a été.

Le vrai mystère est dans ce voyage à rebours,
quand nous suivons des traces invisibles, effacées depuis longtemps.

(Daniel Rondeau)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Parmi des débris de paroles (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2018



Illustration: Philippe Legoubin
    
Parmi des débris de paroles
et des caresses en ruine,
j’ai trouvé quelques formes qui revenaient de la mort.

Elles venaient de démourir,
mais ne pouvaient s’en tenir là.
Elles devaient régresser encore,
elles devaient tout dévivre
et après dénaître.

Je ne pus leur poser de question,
ni les regarder deux fois.
Mais elles m’indiquèrent l’unique chemin
qui ait issue peut-être,
celle qui, remontant de la mort,
à rebours de la naissance,
vient retrouver le néant du départ
pour reculer encore et se dénéanter.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie verticale 1
Traduction: Roger Munier
Editions: Fayard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A REBOURS… (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018




    
A REBOURS…

Retourne,
mon coeur!
retourne.

Dans les forêts de l’amour
tu ne verras personne.
Tu auras des sources claires.
Dans la verdure
tu trouveras la rose immense
du toujours.

Et tu diras : « Amour! Amour! »
sans que se referme
ta blessure.

Retourne,
mon coeur!
retourne.

(Federico Garcia Lorca)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SOLEIL NOIR (Christiane Burucoa)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2017



SOLEIL NOIR

Le soleil noir de mes enfances
Celui du refuge à rebours
D’avant le jour
Miroite à travers ma naissance
Au profond des atomes sourds.

Depuis les bornages du monde
Et l’aube des commencements
Il est présent
Au coeur des formes vagabondes
Lorsqu’elles se vêtent de temps.

Plus infime que la poussière,
Plus léger qu’écume de mer,
Toujours offert
A l’avidité de la terre,
A la matrice de la chair.

Au désir des oiseaux vaincus
Par le vent de mer solitaire,
Sera-t-il le nuage nu
Dont se lamente et désespère
Leur vol perdu ?

Ou sera-t-il si creux d’espace
Que ni l’étoile, ni l’oiseau,
Ni l’encens de l’herbe, ni l’eau
N’en connaîtront jamais la trace
Mort sans tombeau…

(Christiane Burucoa)

Illustration: Béatrice Hunckler

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Attente (Rilke)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2016



L’Attente

C’est la vie au ralenti,
c’est le cœur à rebours,
c’est une espérance et demie:
trop et trop peu à son tour.

C’est le train qui s’arrête en plein
chemin sans nulle station
et on entend le grillon
et on contemple en vain

penché à la portière,
d’un vent que l’on sent, agités
les prés fleuris, les prés
que l’arrêt rend imaginaires.

(Rilke)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Mer jours (Gaston Miron)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2016



Mer jours
et de harpes sans oiseaux

pour de secrètes marées disparues
dans l’anfractuosité des silences
tu retisses à rebours
les souffles à mon coeur capiteux

pour un mystère qui t’ensemence
dans le multiple dense des étreintes
tu auscultes toujours
d’une sonde à l’étoile
ta longue désespérance

(Gaston Miron)


Illustration: Timothy Martin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Mais les mots diminuent ce qui a touché le coeur (Luc Dietrich)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2016




J’ai refait à rebours comme si je remontais à tes côtés
le cours du temps, cette promenade du dimanche le long de la Seine
où tu t’émerveillais de la matière des ombres
et du reflet d’homme coulant de la barque comme une blessure.

J’ai revu nos grands arbres aux chairs frileuses,
mourant sur un ciel d’ardoise.
Le Pont-Royal lui, n’a plus cette couleur si étonnante
qui était comme la chaleureuse émanation d’une autre matière :
aubier frais chauffé par le soleil, plage blonde,
mais les mots diminuent ce qui a touché le coeur
comme les doigts exercés les cordes musicales.

(Luc Dietrich)

Illustration: Maria Cristina Baracchi

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La demeure (Jeanne Bessière)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2016



Le feu comme une parole
La mer comme un souvenir
vague sur vague à rebours
à l’écume enchevêtrée
quelques mots incandescents

Un labour d’algue et de sel
où germent les coquillages
une muraille de vent
sable espace chair et sang
bâtis de ciel et de briques

Un corps comme un paysage
je n’ai pas d’autre demeure

(Jeanne Bessière)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

DE LA PRIÈRE (Czeslaw Milosz)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2015



DE LA PRIÈRE

Tu me demandes comment prier quelqu’un qui n’est pas.
Je sais que la prière construit un pont de velours
En le traversant on voltige comme sur un tremplin
Au-dessus de paysages couleur d’or mûr
Transfigurés par l’arrêt du soleil.
Ce pont conduit vers la rive du Retournement
Où tout est à rebours et la parole « est »
Découvre son sens à peine pressenti.
Tu remarqueras que je dis « on ». Chacun, séparément,
A pitié des autres, prisonniers du corps
Et sait que s’il n’y avait d’autre rivage

Il aurait pris ce pont au-dessus de la terre.

(Czeslaw Milosz)


Illustration: Mejdaben

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :