Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘accompagné’

Il y a là un prince poisson accompagné de sa princesse (Anna Akhmatova)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2019



Dans cette maison, il est agréable,
Le parfum des fleurs et des objets sans vie.
Des légumes de toutes les couleurs
Sont entassés sur la terre noire.

Il y a encore des courants d’air froid,
Mais on a retiré les paillis des serres;
Il y a là un étang, un étang
Où la vase ressemble à du brocart.

Un gamin m’a dit (il avait peur),
Tout doucement, très ému,
Qu’il y a là un prince poisson
Accompagné de sa princesse.

(Anna Akhmatova)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

DEUX (Efraín Huerta)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018


 


Henri de Toulouse-Lautrec 82

 

DEUX

Boire
Dignement
Accompagné
Me
Plaît

C’est-à-dire
Seul
Avec
Mon âme

(Efraín Huerta)

Illustration: Henri de Toulouse-Lautrec

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’accordéon (Gérard Noiret)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2017



L’accordéon

Accompagné par son père, son frère,
son oncle? L’enfant tzigane fait passer le frisson
parmi des voyageurs. Et les jambes
touchent à d’autres jambes.
Il n’y a qu’une princesse aux cheveux blonds
pour sortit une épingle d’or
dans le secret de son âme et s’approcher de la cage
où le rossignol chante, des cernes sous les yeux.

(Gérard Noiret)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’ANE ET LE CHIEN (Jean de la Fontaine)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2017



 

L’ANE ET LE CHIEN

Il se faut entr’aider, c’est la loi de nature :
L’Ane un jour pourtant s’en moqua :
Et ne sais comme il y manqua ;
Car il est bonne créature.
Il allait par pays accompagné du Chien,
Gravement, sans songer à rien,
Tous deux suivis d’un commun maître.
Ce maître s’endormit : l’Ane se mit à paître :
Il était alors dans un pré,
Dont l’herbe était fort à son gré.
Point de chardons pourtant ; il s’en passa pour l’heure :
Il ne faut pas toujours être si délicat ;
Et faute de servir ce plat
Rarement un festin demeure.
Notre Baudet s’en sut enfin
Passer pour cette fois. Le Chien mourant de faim
Lui dit : Cher compagnon, baisse-toi, je te prie ;
Je prendrai mon dîné dans le panier au pain.
Point de réponse, mot ; le Roussin d’Arcadie
Craignit qu’en perdant un moment,
Il ne perdît un coup de dent.
Il fit longtemps la sourde oreille :
Enfin il répondit : Ami, je te conseille
D’attendre que ton maître ait fini son sommeil ;
Car il te donnera sans faute à son réveil,
Ta portion accoutumée.
Il ne saurait tarder beaucoup.
Sur ces entrefaites un Loup
Sort du bois, et s’en vient ; autre bête affamée.
L’Ane appelle aussitôt le Chien à son secours.
Le Chien ne bouge, et dit : Ami, je te conseille
De fuir, en attendant que ton maître s’éveille ;
Il ne saurait tarder ; détale vite, et cours.
Que si ce Loup t’atteint, casse-lui la mâchoire.
On t’a ferré de neuf ; et si tu me veux croire,
Tu l’étendras tout plat. Pendant ce beau discours
Seigneur Loup étrangla le Baudet sans remède.

Je conclus qu’il faut qu’on s’entr’aide.

(Jean de la Fontaine)

Illustration: Marc Chagall

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

RELIEFS (Octavio Paz)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2015



Van Gogh pluieP

RELIEFS

La pluie aux pieds danseurs, aux longs cheveux,
les chevilles mordues par la foudre,
la pluie descend accompagnée par les tambours :
le maïs ouvre les yeux et croît.

(Octavio Paz)

Illustration: Vincent Van Gogh

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :