Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘accrochée’

Selon mon expérience (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Selon mon expérience déjà longue, sit Soliair,
l’Univers est une grande affaire superficielle et compliquée,
qui apparaît dans une partie presque toujours la même de la journée,
et dans ces moments si bien accrochée en apparence qu’on l’appelle « réalité ».
Elle semble en effet cohérente, mais pour peu de temps, et elle redégringole vite
dans l’abîme indifférent.
Dès lors, il ne faut plus nous pousser beaucoup
pour que nous dormions à poings fermés.

(Henri Michaux)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Absente (Lucie Albertini)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2017



Absente
Etre personne
Et force
Comme pierre
Accrochée à un fil.

(Lucie Albertini)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis un vieil arbre (Tomas Tranströmer)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2016



C’est la mi-journée. Le linge lavé ondule au vent gris
de la mer bien au-dessus des cyclistes
qui viennent en essaims serrés. Avez-vous vu les
dédales latéraux?
Je suis entouré de caractères d’une écriture que je ne
peux déchiffrer, je suis parfaitement analphabète.
Mais j’ai payé ce que je devais et on m’a toujours
donné une quittance.
J’ai amassé tant de quittances illisibles.
Je suis un vieil arbre dont les feuilles fanées sont
restées accrochées et n’arrivent
à tomber par terre.

Et un souffle venu de l’océan fait bruire mes
quittances.

(Tomas Tranströmer)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une fleur est accrochée à ma poitrine (Marina Tsvétaïéva)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2015



Une fleur est accrochée à ma poitrine;
Qui me l’a accrochée? — Je ne sais plus.
Ma faim est insatiable
De tristesse, de passion, de mort.

Par le violoncelle, le grincement
Des portes et le tintement des verres,
Et par le cliquetis des éperons
Et le cri des trains de nuit —

Par le coup tiré à la chasse,
Par le grelot des troïkas —
Vous m’appelez, vous m’appelez,
Vous, que je n’aime pas!

Il est pourtant un délice :
J’attends celui qui le premier
Me comprendra enfin
Et tirera à bout portant.

(Marina Tsvétaïéva)


Illustration: Zhaoming Wu

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Serviette mouillée (Hosaï)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2015



accrochée au clou
la serviette mouillée
est gelée aujourd’hui

(Hosaï)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Pauvre humanité (Françoise Campo-Timal)

Posted by arbrealettres sur 5 avril 2015



 

Michael Sowa (9)

Pauvre humanité
des petits matins hâtifs
avec tous ces écoliers
plaqués contre leur cartable
et le regard rouge
des mères pressées
et ces fonctionnaires
en imperméable
pauvre humanité hagarde
accrochée aux grilles
d’une fausse vie
en ces matins
au soleil éteint

(Françoise Campo-Timal)

Illustration: Michael Sowa

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :