Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘acidulé’

Cette femme (Eugénio de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



    

Cette femme, la douce mélancolie
de ses épaules, chante.
La rumeur
de sa voix me pénètre en plein sommeil,
elle est très ancienne.
Et m’apporte l’odeur acidulée
de mon enfance s’ébrouant au soleil.
Le corps léger presque de verre.

(Eugénio de Andrade)

 

Recueil: Matière solaire / Le poids de l’ombre / Blanc sur blanc
Traduction: Michel Chandeigne, Patrick Quillier et Maria Antonia Câmara Manuel
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cette femme (Eugénio de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2017



giacomo-francesco-cipper-vieille-femme-chante-et-son-chien

Cette femme, la douce mélancolie
de ses épaules, chante.
La rumeur
de sa voix me pénètre en plein sommeil,
elle est très ancienne.
Et m’apporte l’odeur acidulée
de mon enfance s’ébrouant au soleil.
Le corps léger presque de verre.

(Eugénio de Andrade)

 Illustration: Giacomo Francesco Cipper

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’intact au coeur (Christian Hubin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



reinette-x

L’intact au coeur d’un nuage de sons ;
le geste de connivence aux reinettes, à l’acidulé de l’air ;
à travers la haie, la salutation aux présences.

(Christian Hubin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MA CHANDELLE EST MORTE (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 28 avril 2016



MA CHANDELLE EST MORTE

Un peu de lait-lune citron
Entre les dents des grands volets
Vague pâleur acidulée
Met des danseuses en flocons
Dans la chambre à l’ombre profonde

Mon ami Pierrot
Mon ami Pierrot
Je n’ai plus de feu nous quittons le monde

(Louis Calaferte)

Illustration: Pascal Franche

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :