Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘adresser’

N’adresse pas des cris (Angelus Silesius)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2019



Angelus Silesius
    
N’adresse pas des cris à Dieu,
c’est en toi qu’est la source;
n’en bouche pas l’issue
et elle coulera toujours.

(Angelus Silesius)

 

Recueil: Le Voyageur chérubinique
Traduction:
Editions:

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | 6 Comments »

L’enfance (Michaël Krüger)

Posted by arbrealettres sur 29 décembre 2018



L’enfance m’adresse parfois
une carte postale : Te souviens-tu ?

***

Manchmal schreibt mir die Kindheit
eine Postkarte: Erinnerst du dich?

(Michaël Krüger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

LE LAC S’ENDORT (Attila József)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
LE LAC S’ENDORT

Avec la paix de l’étang s’endormant
Et l’infini s’installant, qu’ils me laissent
L’amour, avec celui qui me l’adresse
Et dont la main fut un apaisement.

Mes petits malheurs oubliés d’avance,
Tombe mon canif, en sabre agrandi.
Avec ta fleur criarde tu pâlis.
T’éveille alors la branche du silence.

J’ignore ta parole : ça frémit.
Ses mots me sont étrangers, mais ça tonne.
Très fort serait donc l’amour qu’il me donne,
Pour dans mon coeur te tolérer ainsi.

(Attila József)

 

Recueil: Aimez-moi – L’oeuvre poétique
Traduction: Georges Kassaï
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’adresserai demain (Karel Logist)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018




    
J’adresserai demain
à d’autres vagues
mes bouteilles à la mer,
je rassemblerai vos absences
pour les offrir à des visages
de clandestine ressemblance.
Ne faites plus un geste
vers mes lèvres.
Je meurs de silence.
Ce temps qui nous tire en arrière
répondra seul de notre histoire
quand bleus sous les paupières,
vos yeux foudroient l’orage.

(Karel Logist)

 

Recueil: J’arrive à la mer
Traduction:
Editions: De le Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une prière (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2018



Illustration
    
une prière adressée à une présence
trouve en elle-même sa limite.
On doit apprendre à prier les absences.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Martine Broda pour Roberto Juarroz
Traduction: Martine Broda
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AMERTUME MÉLANCOLIQUE (Attila József)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2018



    

AMERTUME MÉLANCOLIQUE

L’amertume mélancolique
De mon coeur près de se briser
T’adresse une supplique,
Tе demande un baiser.
A toi, morte muette.

A toi, qui dors depuis longtemps
Et qui de lui plus rien n’entends.
Bienheureuse et discrète
Loin de moi, tu fleuris.

Descendant du haut paradis,
Si tu voulais, morte muette,
Illuminer mon coeur..
Je ne verserais plus un pleur.

Puisse ta foi fervente et pure
Des ronces m’extirper,
De la terrestre pourriture.
Viens donc, que j’y puisse échapper !

Je t’attends. Follement j’espère.
Aie pitié. Viens sécher sur terre
Mes pleurs qui ne veulent tarir.
Viens, mon Amour, les abolir.

L’amertume mélancolique
De mon coeur près de se briser
T’adresse une supplique,
Tе demande un baiser,
A toi, muette morte.

Tu n’entends plus parler de lui.
Que le diable t’emporte !
Je ne veux plus de toi, mon bel espoir a fui
Et plus rien en moi ne palpite,
Car tu ne m’aimes plus, maudite !

(Attila József)

 

Recueil: Aimez-moi – L’oeuvre poétique
Traduction: Georges Kassaï
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ADIEU (Alexandre Pouchkine)

Posted by arbrealettres sur 8 mars 2018




ADIEU

Je m’enhardis une dernière fois
à caresser en esprit ton image,
usant toute ma force à raviver un songe,
me complaisant, non sans chagrin ni craintes,
à évoquer ce qui fut notre amour.

Nos années fuient, nos années vont changeant
et changent tout, et nous changent nous-mêmes.
Pour moi qui te chantais hier encore,
tu es voilée d’une ombre sépulcrale,
pour toi l’ami d’hier n’est plus qu’un feu éteint.

Accueille, ô ma compagne pour toujours distante,
ces adieux que t’adresse mon coeur,
comme ferait une épouse endeuillée
ou un ami qui étreint son ami
sans dire un mot au seuil d’une prison.

(Alexandre Pouchkine)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Sur le pas de l’informe (Maurice Benhamou)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
Sur le pas
de l’informe
là où n’existe
que du proche

où chaque seconde
vous entre dans le sang

le frôlement
d’adieu.

Non à ce qui s’éloigne.
A ce qui vient si près, si
près de moi
que je ne sais plus
qui l’adresse.

(Maurice Benhamou)

 

Recueil: Tréfonds du Temps
Editions: Unes

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sais tu, mon ami inconnu (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Sais tu, mon ami inconnu, que je suis comme toi ?
Parfois j’ai froid, parfois j’ai peur,
parfois je me sens seul
et l’envie me vient de pleurer longtemps, tout bas.
Alors j’écris des poèmes.

Et il y a des moments légers où le jour est si clair à ma fenêtre,
où je suis si près de ceux qui m’aiment
que l’envie me vient de parler de chanter, de parler encore.
Alors j’écris des poèmes.

Et de tous ces poèmes j’ai fait un livre,
comme une longue lettre un peu folle que je t’adresse.
Histoire de nous connaître mieux.

(Jean-Pierre Siméon)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Double (Laurent Margantin)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2016



Je parle d’est et d’ouest

je suis parole dans l’eau du miroir
sombre et clair

mon nom voilé ensemence
celui auquel je m’adresse

le dédouble

le fait parler au féminin.

(Laurent Margantin)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :