Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘agressive’

Vagues (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2019



 

 

Vagues convulsives
vagues qui moutonnent
vagues hardies et agressives
avec une régularité de métronome
elles se suivent et s’étalent
sur le sable gris
et assaillent le rivage
qui se retranche
derrière la digue….

(Jean-Baptiste Besnard)

Le site de Jean-Baptiste ici

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Petite lyre romantique (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2017



Petite lyre romantique

Pourquoi me refuser
tes yeux et ton souris
et venir m’arracher
ainsi au paradis?

Pourquoi ne veux-tu pas
laissant là les alarmes
(ah, Dieu : ce que sont femmes !)
me prendre dans tes bras ?

Pourquoi as-tu choisi
la fleur sans odeur
l’agressive fleur
de la jalousie?

Est-ce que tu ne saurais
que je t’aime à un tel point
à toute heure que Dieu fait
que je ne sais plus combien ?

Attendu qu’à la fin
tout entier il est tien
nulle autre ne le tient
ce cœur qui est le mien ?

Ange sans foi
en mes serments,
mais pourquoi, pourquoi
me causer tourment?

Mon âme pleut
du froid, tout blême.
Et il ne t’émeut
ce petit poème.

(Carlos Drummond de Andrade)


Illustration: Alexander Sulimov

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ton souvenir persiste (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2017



Ton souvenir persiste

La robe garde l’oubli de ton corps
Dont je conserve en moi
Les formes et les odeurs
Je te disais des mots qui chantent
Reflets de mes désirs
Qui cherchent leur objet
Comme l’absence de l’oiseau
Soulage la branche
Mais pèse sur mon cœur
Je parcours toujours
Les mêmes chemins turbulents
Où nous goûtions la saveur du jour
Et le piment du soir
Mais l’angoisse se perçoit dans ma voix
Et je comprends alors
La perfidie de tes sourires
Qui me trompaient
Les prenant pour des promesses

Je traque ton absence
Dans toutes les images des rêves
Dans tous les lieux fréquentés
Sur les côtes dont les rochers
Prennent les formes harmoniques
De ton corps aux courbes agressives
Sur les chemins de l’aube qui traversent
Un pays difforme aux arbres tors
Où des paysans dansent avec des gerbes
Qu’ils étreignent pour les entasser
Et quand l’ombre entoure la lumière
Je me couche dans les dernières couleurs du jour
Et sur la page du sommeil
S’écrivent encore des rêves furtifs
Mûris du souvenir de toi.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Mer (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2015



Mer furieuse
Mer rieuse
Mer agressive
Mer lascive
Mer démente
Mer amante
Je l’aime
Sous toutes ses formes
Et ne sais laquelle préférer.

(Jean-Baptiste Besnard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :