Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Ahmet Hasim)’

Après-midi (Ahmet Hâsim)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2016




Après-midi

Les antilopes fugitives boivent sur la rive d’argent
A leur bruit s’écroule tout le silence,
Du fond des eaux dormantes, de leur retour s’étonnent,
Muettes et lointaines, d’autres fluides antilopes.

(Ahmet Hâsim)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Midi (Ahmet Hâsim)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2016




Midi

Dans les eaux vertes éclosent des fleurs grandes perles
Des insectes d’argent récitent à l’onde une litanie de songes
Sans force et sans désir, immobiles au bord du rivage,
Ils ont bu la lumière du soleil, enfants du songe et du mirage.

(Ahmet Hâsim)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Oiseaux blancs dans l’obscurité (Ahmet Hâsim)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2016




Oiseaux blancs dans l’obscurité

Parmi les ténèbres sauvages oiseaux à l’éclat argenté
Leur place reste visible au sein des nuits d’hiver ;

Comme si, vestige de clarté dans le monde de l’ombre,
Les mains offensées des reines, familières de l’aube,

Avaient déposé sur la rive des coupes de fine porcelaine
Lueur de la lune, concentrée goutte à goutte là-bas…

(Ahmet Hâsim)

Illustration: Hartig Kopp Delaney

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Midi (Ahmet Hasim)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2016


Dans les eaux vertes éclosent des fleurs grandes perles
Des insectes d’argent récitent à l’onde une litanie de songes
Sans force et sans désir, immobiles au bord du rivage
Ils ont bu la lumière du soleil, enfants du songe et du mirage.

(Ahmet Hasim)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :