Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘aimée’

EN MER (Paul Gérardy)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2019



EN MER

Pauvre pêcheur dans la barque
Et la tête entre les mains,
Vers quelle aimée ton songe
Va-t-il si loin de toi ?

Oh ! ta barque est petite
Sur l’immense mer
Et les vents en tumulte
Ont brisé sa mâture.

Nous sommes les sirènes
Au fond des mers d’ennui ;
Oh descends pour nous distraire,
Pêcheur, au fond des mers.

(Paul Gérardy)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

IL Y A QUELQUES MORTS… (George Bacovia)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2019



Henri Lebasque nu-sur-tapis-rouge-date-inconnue-henri-lebasque [800x600] 

IL Y A QUELQUES MORTS…

Il y a quelques morts en ville, mon aimée,
C’est pour te l’annoncer que je viens justement,
Là, sur leur catafalque, — accablante journée
Les corps décomposés pourrissent lentement.

Les vivants errent, vont, décomposés aussi
Leur corps, toute leur chair est moite, transpirée ;
Cela sent le cadavre, ô douce bien-aimée,
Et ce jour, ton sein même a l’air plus amolli.

Verse sur les tapis des parfums enivrants,
Je veux te recouvrir de roses embaumées ;
Il y a quelques morts en ville, mon aimée,
Les corps décomposés pourrissent lentement.

(George Bacovia)

 Illustration: Henri Lebasque 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Oui ! c’était une fête (Marceline Desbordes-Valmore)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2018



 

Armand Point  légende dorée via french-painters.blogspot.com [1280x768]

Oui ! c’était une fête, une heure parfumée ;
On moissonnait nos fleurs, on les jetait dans l’air ;
Albertine riait sous la pluie embaumée ;
Elle vivait encor ; j’étais encore aimée !
C’est un parfum de rose… il n’atteint pas l’hiver.

Du moins, n’irai-je plus dans l’enclos de ma mère ?
N’irai-je plus m’asseoir sur les tombes en fleurs ?
D’où vient que des beaux ans la mémoire est amère ?
D’où vient qu’on aime tant une joie éphémère?
D’où vient que d’en parler ma voix se fond en pleurs ?

(Marceline Desbordes-Valmore)

Illustration: Armand Point

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les saisons de passage (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2018



Les saisons de passage

La terre a-t-elle un nom de l’autre côté d’ici
Voici enfin le jour où il me faut savoir
Je déserte comme l’oiseau pour ses noces
Que lui importe les toits et sous les toits la vie

L’amour a-t-il un nom de l’autre côté d’ici
Et cette liberté notre risque et notre mesure
La brèche donne-t-elle sur l’aube donne-t-elle
sur la nuit

Mais voilà l’instant où je rejoins les choses
Un appel une blessure ou la rose ont suffi
Et je suis en ta main
Terre ma terre aimée mon enjeu et ma cause.

(Andrée Chedid)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La fleur se fane (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



La fleur se fane une fois ouverte :
devenue ma compagne, mon aimée a vieilli.
L’abeille jaune et moi
nous sommes fait une raison !

(Tshanyang Gyatsho)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Les nuits d’automne (Ono no Komachi)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2018



 

Alexandre de Riquer summer 1890

Les nuits d’automne
Ont la réputation d’être longues
Mais quand on les passe avec une personne aimée,
Avant qu’on ne s’en doute
L’aurore est déjà là.

(Ono no Komachi)

Illustration: Alexandre de Riquer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Terre aimée (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2018



Terre aimée

Jamais nous ne saurons nous satisfaire des chemins que
martèle le pas de décembre !
Notre enfance, nous ayant quittés, nous laissa cependant
l’amitié de son ombre.
La mouette, effleurant nos ravages, conjure l’image du
bourreau, rétablissant ainsi la tendre incertitude.

Qu’elle gronde la menace ! Qu’elle se plante en nous !
Nos vies surgiront de cette halte soudaine,
toujours plus éprises du grand soleil perdu.
Légers ou noirs, les jeux s’oublient.
Seule demeure l’eau jaillissante accordée aux saisons ;
Et de cette eau, même la douleur est saine.

Il est temps de croire.
Temps d’accepter notre terre trop concise.
Temps de se tourner, sans oraison,
vers le coeur qui nous réserve tout.

(Andrée Chedid)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

RETOUCHE AUX AIMÉES (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2018



Anita Burnaz _500

RETOUCHE AUX AIMÉES

Elles gardent les mers de ma vie :
les chaudes sans paroles
les noires que veille une marguerite
les froides bordées d’étincelles
les calmes où renaît sans visage la solitude

(Daniel Boulanger)

Illustration: Anita Burnaz

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mourant d’amour (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2018



 

Mourant d’amour,
Mon corps à une ombre
Est réduit,
Et pourtant, aux pas de l’aimée
Cette ombre ne peut s’attacher.

(Anonyme)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chant d’amour du prince Magari (Magari)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2018



 

femme asiatique

Chant d’amour du prince Magari

Dans le pays des huit îles
Je cherchais vainement une femme
Lorsque dans Kasuga
Au ciel printanier
J’appris qu’il était
Une jolie fille,
J’appris qu’il était
Une fille accomplie.
Je poussai et ouvris
La porte de planches de cyprès
Au bois magnifique.
Et j’entrai.
Je la pris par les pieds,
Je pris mon épouse.
Je la pris par la tête.
Je pris mon épouse.
Alors les bras de mon aimée
S’enroulèrent autour de moi
Mes bras aussi
Entourèrent ma bien-aimée.
De nos bras comme des lianes
S’enlaçant nous nous unîmes
Nous dormîmes délicieusement
Jusqu’à ce que le coq
chantât dans la cour!
« C’est un oiseau dans la lande
Un faisan qui chante! »
Avant que j’aie pu dire
Tout ce que je voulais de tendre,
Le jour était arrivé… O bien-aimée!

(Magari)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :