Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Alain Eludut)’

La vie rêvée est la vraie vie (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2017



 

Jean-Pierre Augier_Les clefs du bonheur

La vie rêvée est la vraie vie.
Le corps levé, les chants les bras – légers
et la taille, fine, les seins
qu’on masse avec envie
sans comprendre la chair
suspendus à la misère.
Autour de nous les arbres
souffle, course
et sauter sur nos pieds la langue inarticulée.

(Alain Eludut)

Illustration: Jean-Pierre Augier_

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Des champs de coïncidences (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 6 janvier 2017



 

7594

Des champs de coïncidences fleurissaient sous nos pas
– nous savions les cueillir nous avons désappris

(Alain Eludut)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 6 Comments »

Ah combien de temps combien de temps (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2016



Je suis mort mes amis
(l’êtes-vous aussi?) au-delà
des festins d’étoiles qui m’inondent.
Merci à vous d’exister – c’est par vous
que je vis (par vous – que je meurs)

Cela dit ils s’aimaient
comme le verbe
du matin au soir

Visages qui passent visages disparus
Ah combien de temps combien de temps

(Alain Eludut)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Photo (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 3 septembre 2016



Oh vous dont l’ombre vient à ma rencontre
– et je pourrai dire, si vous bougez
la photo sera trouble comme (enfin)
ce trouble qui m’étreint et qui ne saurait
montrer ce que nous avons de commun.
Car nous tremblons en somme
ensemble – tous

(Alain Eludut)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 4 Comments »

Diablerie (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 8 août 2016



Au petit matin les murs se lézardent
– rien de ce qui tremble ne m’indiffère
Je sens les vibrations les secousses
j’attends la marque du divin
quelque chose comme « enfin te voilà, je t’attendais ».
Et tout serait dit – et tout serait confus, aussi.
Cependant, rien n’est plus clair
aucune signature en bas des murs,
ni chant sacré à mes oreilles
ne viennent troubler l’ordre du monde,
je suis bien seul – irrémédiablement.

(Alain Eludut)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mirage (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015


mirage

 

L’avenir sa torche vacillante – c’est lui
toujours qui marche au loin ses pas
on les entend
et quand on le voit ce n’est pas lui
il est encore – au bout
lumineux, radieux qui tend les bras

le mirage – ce n’est pas lui
c’est nous – amen

(Alain Eludut)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Vie rêvée (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2015


femme

 

La vie rêvée est la vraie vie.
Le corps levé, les chants les bras – légers
et la taille, fine, les seins
qu’on masse avec envie
sans comprendre la chair
suspendus à la misère.
Autour de nous les arbres
souffle, course
et sauter sur nos pieds la langue inarticulée.

(Alain Eludut)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

« Enfin te voilà, je t’attendais » (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 31 mars 2015



 

Gregg Chadwick - (17)

« Enfin te voilà, je t’attendais »

Au petit matin les murs se lézardent
– rien de ce qui tremble ne m’indiffère
Je sens les vibrations les secousses
j’attends la marque du divin
quelque chose comme « Enfin te voilà, je t’attendais ».

(Alain Eludut)

Illustration: Gregg Chadwick

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mirage (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2015


L’avenir, sa torche vacillante – c’est lui
toujours qui marche au loin ses pas
on les entend
et quand on le voit ce n’est pas lui
il est encore – au bout
lumineux, radieux qui tend les bras

le mirage – ce n’est pas lui
c’est nous – amen

(Alain Eludut)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :