Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Alain Grandbois)’

Pris et protégé (Alain Grandbois)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2017




Pris et protégé et condamné par la mer
Je flotte au creux des houles
Les colonnes du ciel pressent mes épaules
Mes yeux fermés refusent l’archange bleu
Les poids des profondeurs frissonnent sous moi
Je suis seul et nu
Je suis seul et sel
Je flotte à la dérive sur la mer
J’entends l’aspiration géante des dieux noyés
J’écoute les derniers silences
Au-delà des horizons morts

(Alain Grandbois)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Que la nuit soit parfaite (Alain Grandbois)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2016



Que la nuit soit parfaite si nous en sommes dignes
Nulle pierre blanche ne nous indiquait la route
Où les faiblesses vaincues achevaient de mourir
Nous allions plus loin que les plus lointains horizons
Avec nos épaules et nos mains
Aux étincelles des insondables voûtes
Et cette faim de durer
Et cette soif de souffrir
Nous étouffant au cou
Comme mille pendaisons

Nous avons partagé nos ombres
Plus que nos lumières
Nous nous sommes montrés
Plus glorieux de nos blessures
Que des victoires éparses
Et des matins heureux
Et nous avons construit mur à mur
La noire enceinte de nos solitudes

Et ces chaînes de fer rivées à nos chevilles
Forgées du métal le plus dur

Que parfaite soit la nuit où nous nous enfonçons
Nous avons détruit tout bonheur et toute tendresse
Et nos cris désormais
N’auront plus que le tremblant écho
Des poussières perdues
Aux gouffres des néants.

(Alain Grandbois)


Illustration: Gilbert Garcin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’invisible poison (Alain Grandbois)

Posted by arbrealettres sur 22 décembre 2015




Les jours
Les jours avec une grande douceur

Glissant dans l’air et sur l’eau

Nouant les chaînes d’oubli
Tissent la tunique de l’absence
Les chansons qu’ils chantaient

Retrouvant l’enfance
Et les matins perdus
Se sont évanouies
Dans les régions foudroyées

Des premiers silences
Ah jours d’ange sournois

Dans quelle musique fatale
Avec votre patience de meurtrier

Versez-vous l’invisible poison

Au cœur le plus fidèle
Qui se réveille assassiné
Devant un trésor recommencé

(Alain Grandbois)

Poète-Poème découverts chez Lara ici

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Ô toi pareille à un rêve déjà perdu (Alain Grandbois)

Posted by arbrealettres sur 22 décembre 2015




Ô toi pareille à un rêve déjà perdu

Ô toi pareille à une fiancée déjà morte
Ô toi mortel instant de l’éternel fleuve
Laisse-moi seulement fermer mes yeux
Laisse-moi seulement poser les paumes de mes mains
Sur mes paupières
Laisse-moi ne plus te voir
Pour ne pas voir dans l’épaisseur des ombres
Lentement s’entrouvrir et tourner
Les lourdes portes de l’oubli

(Alain Grandbois)

Poète-Poème découverts chez Lara ici

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La mort n’est qu’une toute petite chose glacée (Alain Grandbois)

Posted by arbrealettres sur 3 mai 2015



DEMAIN SEULEMENT

Car la mort
N’est qu’une toute petite chose glacée
Qui n’a aucune sorte d’importance
Je lui tendrai demain
Mais demain seulement
Demain
Mes mains pleines
D’une extraordinaire douceur.

(Alain Grandbois)


Illustration: Les Mains de Rodin

Poète découvert chez Lara ici

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :