Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Alain Jouffroy)’

Toujours (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2018




    
Toujours comme à la veille d’une catastrophe
ou au lendemain d’une fête.

(Alain Jouffroy)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Avant d’écrire (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018




    
Avant d’écrire, il y a toujours un immense silence,
emmagasiné, intériorisé, enfoui.

Après avoir écrit, on tombe dans un silence nouveau,
où tout vibre, comme de jeunes pousses.

Encore doit-on écrire de telle façon que les silencieux s’ y reconnaissent
et se mettent à parler un peu plus souvent, et plus fort,
inventent à leur tour une parole.

Sinon, l’ écriture ne sert pas à grand-chose

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai toujours aimé me perdre (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018




    
J’ai toujours aimé me perdre, dans les villes ou ailleurs,
ce qu’on appelle «perdre son temps ».

L’emploi de la vie n’est pas un emploi du temps,
mais des espaces que l’on découvre en y avançant au hasard.

On respire enfin, hors tout itinéraire.
On pourrait appeler la vie l’emploi de la respiration.

Jusqu’à l’expiration, magnifique, finale.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je n’ai jamais très bien su (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018



    

Je n’ai jamais très bien su,
quand je commençais d’écrire un livre,
ou même un poème, n’importe quel texte,
ce que je voulais exactement dire.

Mais c’est l’ignorance de la suite à donner aux premiers mots
qui m’a toujours stimulé.

Pour moi, il n’y a jamais de fin possible à rien,
mais des suites, rien que des suites.

Je ne cesse de commencer le commencement de ce que je ne saurais jamais finir
et que d’ailleurs personne ne saurait achever à ma place.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour combattre ma tendance au silence (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018



Illustration: https://wordart.com/
    
Pour combattre ma tendance au silence (comme on dit « tendance au suicide »),
il n’y avait que des mots, rien que des mots pour m’en sortir.

Les mots m’ont appris à reconnaître les choses, les arbres, les fleurs,
les styles d’architecture, les individus, les attitudes et même les rêves.
Ainsi, les mots m’ont-ils appris à dessiner.

Ce sont mes seuls maîtres, ils me tiennent éveillé, comme des vigiles.
J’ aimerais pouvoir m’en défaire. Mais ce n’est pas possible.

Ils existent sans moi, impavides et dominateurs.
Ce sont les souverains du silence.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chaque individu (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018



Illustration: Jean Clos
    
Chaque individu est une barque

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Nulle part personne (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018




    
Nulle part personne ne vient trouver (révéler)
quelqu’un nulle part.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je n’ai jamais vu d’horizon définitif (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018




    
Je n’ai jamais vu d’horizon définitif.
Vous non plus, à moins d’être mort.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Il existe un fleuve (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018



Illustration: Agnieszka Szuba 
    
Il existe un fleuve qui circule,
à l’insu de tout le monde,
au milieu de tout.

On l’appelle, parfois, rêve,
mais ce n’en est pas un.
C’est une voie navigable.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018




    
Facile à dire : « Je ne suis pas moi ».
Moins facile : « Aucun moi n’est un je ».
C’est pourtant le cas, universel.
Les je sont des cas exceptionnels.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :