Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘allié’

Je vis très en dessous du seuil de poésie (Karel Logist)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2018



Illustration: Gilbert Garcin
    
Je vis très en dessous
du seuil de poésie,
je fais le tour du vide
en me donnant la main,
je n’arrive nulle part
pour n’être pas parti ;
les portes sont, ici, mes fragiles alliées.
L’angoisse prend à la gorge mes pauvres mots
et réclame son dû
(l’âme du diable est grande et belle
comme un mètre cube d’eau glacée)
ou mon jour le plus beau
ou demain l’enfant le plus pur.

(Karel Logist)

 

Recueil: J’arrive à la mer
Traduction:
Editions: De le Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au secret (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018



Au secret,
à l’intérieur d’une citadelle dévastée,
nous misons sur des alliés
qui ne viendront jamais.

(Max Alhau)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un moment puissant (Sobonfu Somé)

Posted by arbrealettres sur 8 mars 2017



Deux personnes se réunissent
parce qu’un moment puissant
les a rassemblées.
Et le souvenir de ce moment
doit être préservé
afin d’être notre principal allié
lorsque nous sommes en pleine crise.

(Sobonfu Somé)


Illustration:
Fabienne Contat

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Le Jour où je me suis aimée pour de vrai (Kim McMillen)(Alison McMillen)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2016


Le Jour où je me suis aimée pour de vrai

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,

j’étais à la bonne place, au bon moment, et alors, j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Estime de Soi.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,

n’étaient rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle… Authenticité.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente.

Et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle… Maturité.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus 

dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux,

sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…..

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle… Respect.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire….

Personnes, situations, tout ce qui baissait mon niveau d’énergie.

Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle… Amour Propre.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre, 

j’ai arrêté de faire de grands plans, et j’ai abandonné les méga projets du futur.

Aujourd’hui je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plaît et à mon rythme.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…  Simplicité.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison,

et me suis rendu compte de toutes les fois ou je me suis trompée.

Aujourd’hui j’ai découvert… L’Humilité.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.

Aujourd’hui je vis au présent, là où toute la vie se passe.

Aujourd’hui je vis une seule journée à la fois.

Et ça s’appelle… Plénitude.

 

Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.

Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse.

Tout ceci est…   Savoir Vivre.

 

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter….

Du chaos naissent les étoiles.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…  La Vie

 

(Kim McMillen)(Alison McMillen)

Découvert ici: http://sylviesophrologie.com

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le parcours (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 28 avril 2016



Le parcours

D’obstacles en terrasses
De rameaux en ténèbres
Le parcours est sans pitié

Va main à main
avec tant d’autres
Leur feu ton feu
seront alliés

Avance
La terre prendra ta forme

Elle n’abolit que les miroirs !

(Andrée Chedid)

Illustration: Alberto Giacometti

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu es ciel chargé par le suc (Jean-Pierre Faye)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2015



Evgeni Gordiets 1008

Tu es ciel chargé par le suc
D’un long été tremblant de pentes, de verdure
Tout forgé de feuillage, ô jour
Abrupt de transparences, allié
Au soleil immergé des feuilles
Au feu fragile de la branche, au jour plus mûr
— Nourri de terres à distance, lac
Captif et eau arable dans le roc
Tu mêles tout bas sol et ciel
Ici

(Jean-Pierre Faye)

Illustration: Evgeni Gordiets

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Révolte du Sujet (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2015



La Révolte du Sujet

« Un jour, un jour »,
Chante le Sujet
« Je me tiendrai
Seul
Sur mes pieds.

Sans ordre
Sans Verbe
Et sans allié,

Dans un désordre
Illuminé! »

(Andrée Chedid)

Illustration: Alain Chayer

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :