Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘alvéole’

Une alvéole exiguë (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 17 juin 2018



Illustration: Gao Xingjian
    
Une alvéole
exiguë
au plus reculé
du plus enfoui

un silence
d’abîme

hors du temps
mêlé à l’humus
l’être se déploie
vague dans
le sans-limite

(Charles Juliet)

 

Recueil: L’Opulence de la nuit
Traduction:
Editions: P.O.L.

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les êtres humains sont faits de parties séparables (Michel Houellebecq)

Posted by arbrealettres sur 22 décembre 2017



Les êtres humains sont faits de parties séparables,
Leur corps coalescent n’est pas fait pour durer
Seuls dans leurs alvéoles soigneusement murés
Ils attendent l’envol, l’appel de l’impalpable.

(Michel Houellebecq)

Illustration: Zdzislaw Beksinski

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plus on est loin, plus l’absence retentit (Christian Hubin)

Posted by arbrealettres sur 5 décembre 2016



 

Plus on est loin, plus l’absence retentit : soeur de
la rouille rituelle, alvéole où repose la substance rescapée.

(Christian Hubin)

 Illustration: Karen LaMonte

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il est besoin d’un lecteur d’un geste d’un papier D’un miroir (Michel Deguy)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2016



Il est besoin d’un lecteur d’un geste d’un papier
D’un miroir Tu es visage ma feuille mon échancrure
Je suis le tissu pour que tu sois ton vide La surface
Pour que froisse la main L’aber où l’eau s’aiguise
Racine où le sol tressaille Ton blanc mon noir
Le creux pour ma difficulté le blanc pour que je sois
Ce dessin que je ne serais pas Tu es peau pour
Mon alphabet J’étais l’air pour que tu n’engorges
Alvéole pour tu fusses arcade

***

There is a need for a reader for a gesture for a piece of paper
For a mirror You are face my leaf my indentation
I am the cloth so that you can be your void The surface
So that the hand rumples The fjord where the water hones itself
Root where the ground shudders Your white my black
The hollow for my difficulty the white so that I may be
This drawing that I would not be You are skin for
My alphabet I was the air so that you will not congest
Aveolus so that you may be arcade

(Michel Deguy)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pensée attend son abeille (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2015


abeille6

A l’intérieur de l’ultime alvéole
la pensée attend son abeille

(Charles Dobzynski)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 10 Comments »

Ruche dorée de l’air (Robert Guiette)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2015



Ruche dorée de l’air
alvéole de l’heure
Rayon de ma douleur

Au poids de la nuit
que le miel est impur

(Robert Guiette)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :