Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ambulant’

Je suis un messager (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2018




    
Je suis un messager
sans message
un chanteur ambulant
sans chanson

Je traîne ma nostalgie
de ville en ville
j’ai oublié
la nouvelle que j’apporte

Je ne sais pas chanter
je suis un messager
sans message
comme le vent

(Anise Koltz)

 

Recueil: Somnambule du jour Poèmes choisis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La bague brisée (Joseph von Eichendorff)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2018




    

La bague brisée

au fond d’une vallée
la roue d’un moulin tourne
mon amour habitait là
aujourd’hui où est-elle

elle m’avait donné sa foi
avec cette alliance
elle m’a trompé
la bague est brisée

qu’est-ce que je peux faire
musicien ambulant
chanter mes airs
de maison en maison

ou bien cavalier
plonger dans la bataille
bivouaquer
coucher dans l’ombre

la roue du moulin
tourne et je perds la tête
le mieux c’est de mourir
que tout s’arrête

***

Das zerbrochene Ringlein

In einem kühlen Grunde
Da geht ein Mühlenrad,
Mein Liebste ist verschwunden,
Die dort gewohnet hat.

Sie hat mir Treu versprochen,
Gab mir ein’n Ring dabei,
Sie hat die Treu gebrochen,
Mein Ringlein sprang entzwei.

Ich möcht als Spielmann reisen
Weit in die Welt hinaus,
Und Bingen meine Weisen,
Und gehn von Haus zu Haus.

Ich möcht als Reiter fliegen
Wohl in die blut’ge Schlacht,
Um stille Feuer liegen
Im Feld bei dunkler Nacht.

Hör ich das Mühlrad gehen :
Ich weiß nicht, was ich will —
Ich möcht am liebsten sterben,
Da wär’s auf einmal still !

(Joseph von Eichendorff)

 

Recueil: Poèmes de l’étrange départ
Traduction: Philippe Marty
Editions: Grèges

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chauffeur du car (Jean-Pierre Chambon)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2018




    
Le chauffeur du car veille
à saluer l’entrée
de chacun des personnages
qui jour après jour
avec d’infimes variations
qui font le charme du recommencement
reprennent leur place et leur rôle
dans la saynète sans parole
de son petit théâtre ambulant

(Jean-Pierre Chambon)

 

Recueil: Tout-venant
Traduction:
Editions: Héros-Limite

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les années seules s’ajoutent (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2017




    
les années seules
s’ajoutent
aux nuits
rassemblées
et défigurent
les ombres
ambulantes
de jadis

(Silvia Baron Supervielle)

 

Recueil: Sur le fleuve
Editions: Arfuyen

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis un messager sans message (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2016



Je suis un messager
sans message
un chanteur ambulant
sans chanson

Je traîne ma nostalgie
de ville en ville
j’ai oublié
la nouvelle que j’apporte

Je ne sais pas chanter
je suis un messager
sans message
comme le vent

(Anise Koltz)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Alain Chayer

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :