Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(André du Bouchet)’

Rien (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2018


desert

rien ne manque quand tout a disparu.
choses, lorsqu’elles reviennent,
quelque chose déjà commence à manquer.

(André du Bouchet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ce qui jamais ne sera tableau (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018


Magritte_clairvoyance

« à broyer ses couleurs,
il est déjà en train de peindre son tableau ».
avant d’avoir peint, déjà il est dans la peinture
de ce qui jamais ne sera tableau.

(André du Bouchet)

Illustration: René Magritte

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Je sors dans la chambre (André Du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2018



Je sors
dans la chambre

comme si j’étais dehors

parmi des meubles
immobiles

dans la chaleur qui tremble

toute seule

hors de son feu

il n’y a toujours
rien

le vent.

(André Du Bouchet)

Illustration: Edward Hopper

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis dans le champ (André Du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018



-pile-d-assiettes jpg

Je suis dans le champ
comme une goutte d’eau
sur du fer rouge

lui-même s’éclipse

les pierres s’ouvrent

comme une pile d’assiettes
que l’on tient
dans ses bras

quand le soir souffle

je reste
avec ces assiettes blanches et froides

comme si je tenais la terre
elle-même

dans mes bras.

(André Du Bouchet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Monde (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2018



Illustration: Galya Bukova    
    
monde
par la bouche de la disparition
parle.

(André du Bouchet)

 

Recueil: Extraits du corps
Traduction:
Editions: Editions Unes

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

La disparition du peintre (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2017


Magritte

j’avais, allant au peintre, chaque fois à traverser la peinture,
aujourd’hui, ce qui, allant à la peinture, sera à traverser,
c’est la disparition du peintre.

(André du Bouchet)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Maison battue d’air (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2016



Maison battue d’air.
Stagnante ou criant.
Braise ou flaque.
Casque de l’arbre.

Les étoiles et le froid
se tiennent par des crochets de fer.

(André du Bouchet)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Météore (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2016



 

Météore

L’absence qui me tient lieu de souffle recommence
à tomber sur les papiers comme de la neige.
La nuit apparaît. J’écris aussi loin que possible de moi.

(André du Bouchet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vocable (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 26 septembre 2016



Vocable

Tout devient mots
terre
cailloux

dans ma bouche et sous mes pas

homme repris
rendu
en pierres
en pièces
d’or

monnaie des mots et des pas

ce que je dis te fait rire
or
sans nom qui me monnaie
vivant.

(André du Bouchet)

Illustration: Oleg Korolev

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne vois presque rien (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 26 septembre 2016



Angela Brookes 00 [1280x768]

Je ne vois presque rien

Le papier que je coupe
est moite
la montagne est presque cachée par son surplis blanc

les mots se calment
et retrouvent
leur assiette

l’air plus chaud que la peau

je sors enfin

ce n’est pas moi qui taille ces rues

tout existe si fort
et loin
que je peux lâcher ma main

dehors

je ne vois presque rien.

(André du Bouchet)

Illustration: Angela Brookes

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :