Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(André Frénaud)’

Nuages (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2021


nuage

 

Le sang d’un ange par les nuages,
qui m’attirait.

C’était sous un heaume de nuages
un amour débattu,

qui s’est défait par les nuages,
le coeur battant.

(André Frénaud)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La femme (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2021



 

Alexander Maranov (2)

La femme a vocation
d’arc-en-ciel
et de rosée

(André Frénaud)

Illustration: Alexander Maranov

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Des os du sacrifice (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2021


Aert van den Bossche_Martyrdom_of_SS_Crispin_and_Crispinian

 

Donner sans rien prendre,
les os des martyrs ont déjà dit ça.
Donner sans raison,
sans plus rien avoir.

(André Frénaud)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Ce qui s’était perdu (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2021


antoine_padoue

 

Grand saint Antoine de Padoue,
Ô rends-le-moi sou par sou,
pour qu’en chaque instant soit la Joie.

(André Frénaud)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Epitaphe (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2021



 

Quand je remettrai mon ardoise au néant
un de ces prochains jours,
il ne me ricanera pas à la gueule.
Mes chiffres ne sont pas faux,
ils font un pur zéro.
Viens mon fils, dira-t-il de ses dents froides,
dans le sein dont tu es digne.
Je m’étendrai dans sa douceur.

(André Frénaud)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

La nuit (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2021



… La nuit sera bleue et verte
comme un grand paon,
toutes les douleurs s’abîmeront.

(André Frénaud)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Part irréductible (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2021



Les rêves que je n’ai pas vécus
même en rêve,
ceux qui sont enfouis au profond
du grand ciel de lumière
qui est prisonnier,
ceux qui empoisonnent
sont ceux-là qui sauvent,
ceux qu’ils n’auront pas,
ceux qu’elle n’aura pas,
je ne les connaîtrai peut-être jamais
ceux-là qui affleurent par le seul poème.

(André Frénaud)

Illustration: Jean-Paul Avisse

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous tâtonnons (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2021



 

James Cobban 7265

Nous tâtonnons à l’aigu du néant
Qui seul nous comble
notre père fruitier.

(André Frénaud)

Illustration: James Cobban

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Tant de gens ont vécu là (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2021



 

demolition_14

Tant de gens ont vécu là qui aimaient
l’amour le réveil et enlever la poussière

(André Frénaud)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ils iront travailler sur les boulevards (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2021



 

Ils iront travailler sur les boulevards
Aucun ne verra la beauté du jour
et le soir arrive – ils sont dans le métro…
La lune n’aura pas de mal à les endormir.

(André Frénaud)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :