Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(André Lartigue)’

FÊTE AU VILLAGE (André Lartigue)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2017



annick-couedel-la-fete-au-village-800x600

FÊTE AU VILLAGE

Mon malheur est si grand
Que le creux de mes mains

Ne peut le contenir
Quand il se fait nocturne

Dangereuse moisson
Du plus cruel été

Mon amour a perdu
Ses dimensions terrestres

Et je ne sais plus rien
De la proche saison

Je cherche ton visage
En plein coeur de la fête

Mais la maison est froide
Et la pluie orgueilleuse

J’ai perdu de mes mots
Le sens approfondi

Et que craindre à présent
De ce jour qui déteint

Je n’attends plus personne
Au plus haut du village

Il faut taire la voix
Pour prolonger le coeur

Et ne pas déranger
Les miracles possibles

Toi qui connais par coeur
Le mot de notre nuit

(André Lartigue)

Illustration:  Annick Couëdel

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SENS INTERDIT (André Lartigue)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2017



coeur

SENS INTERDIT

Défense de cueillir
Des mains évanouies

Le germe de vos vies
S’attarde pour mûrir

La sève de vos pas
Profite des chemins

Ne vous y trompez pas
Trouvez-y votre gloire

La terre a du soleil
Plein ses bras éclatés

Il ne faut-pas fermer
Les portes de vos villes

Vos voix y trouveront
D’autres voix étonnées

Il ne faut pas ternir
Le nom des capitales

Les fleuves vous diront
Ce qui vit sur leurs rives

N’oubliez pas vos mains
N’oubliez pas vos yeux

Le soir viendra trop tôt
Où vous ne pourrez plus

De visages connus
Sentir l’exactitude

Sous la poussée des doigts

(André Lartigue)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SUITE A LA FÊTE (André Lartigue)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2017



SUITE A LA FÊTE

Quand la ville noyée
Allumera ses feux

Et que de nos amis
Les soirs seront plus doux

Je chercherai encor
Ton regard incolore

Telle que je t’aimai
Je ne te connais plus

Et seul le dur sommeil
Où tu t’es arrêtée

Et que je connaîtrai
Peut-être un jour d’octobre

Saura nous démontrer
La valeur de nos lèvres

(André Lartigue)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

QUELQU’UN NOUS DIRA-T-IL… (André Lartigue)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2017



annie-boulange-partir-age

QUELQU’UN NOUS DIRA-T-IL…

Quelqu’un nous dira-t-il
La limite du mot

Quelqu’un osera-t-il
La démarche du soir

Qui nous révélera
La neige ou bien la vague

Hommes des draps trop neufs
Et des linges sans tache

Voilà que notre nuit
Vient de lever la main

Voilà que sans un cri
Il nous faut repartir

Par de nouveaux chemins
Où la soif sera grande

Et nul ne sait encor
Le mot de nos retours

(André Lartigue)

Illustration: Annie Boulanger

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :