Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(André Salmon)’

Quelle fut la première peinture ? (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2017



Quelle fut la première peinture ?
Rien qu’une ligne qui marquait
l’ombre d’un homme sur un mur.

(André Salmon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Profond tableau (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



Trois pommes de Cézanne
La guitare de Pablo
Font dans le jour qui se fane
Un profond tableau,
Je suis hanté par les images!
Captif d’un monde recréé

(André Salmon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Je suis le baladin (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2017



Je suis le baladin qui danse sur la corde,
heureux de son vertige et de ses oripeaux,
Et je suis quelquefois l’innocent au berceau
Que le rêve exaspère et que la peur déborde.

(André Salmon)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au long des grilles du Luxembourg (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2017



Bruit d’ailes de hibou,
Les heures dans la sarbacane,
Sonner minuit avec sa canne
Au long des grilles du Luxembourg.

(André Salmon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Jupe en dentelle (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2017



Je veux avoir,
comme la dame
Qui chante,
Une jupe en dentelle.

– Mais la dame montre ses jambes!
– Je te les montrerai, dit-elle

(André Salmon)

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Par delà le royal horizon (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2016



Par delà le royal horizon,
Je vois marcher sur moi le peuple des nuages,
Et, les sens épuisés de heurts et de frissons,
je n’ai plus qu’un espoir et j’implore l’orage!

(André Salmon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le piano ouvert (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2016



Et le piano ouvert est là
– vide autant qu’une opulente avenue –
Que des doigts animés d’un sang riche
Et des effluves d’une âme intacte
Peuvent peupler infiniment.

Quel est cet air?…
Que jouez-vous?
Y songez-vous?

Le piano refermé longuement vibrera
Des pas de ces chanteurs
Des voix de ces marcheurs…

(André Salmon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le peintre est mort (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 25 novembre 2016



Le plancher geint sous le faix des espaces
Et sur le chevalet un profil qui s’efface…

(André Salmon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chanson d’Hiver (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2015




Chanson d’Hiver

Vienne l’été, j’irai demander aux fontaines
L’oubli des vins qui m’ont grisé ;
Nymphes des bois ! Nymphes des eaux ! à perdre haleine
Je veux chanter pour vous nourri de vos baisers.
Vienne l’été, ô soeurs lointaines.

Vienne l’été, j’irai demander aux fontaines
L’oubli d’un coeur inapaisé,
L’oubli des chairs, l’oubli des deuils, l’oubli des chaînes,
L’oubli des jours anciens et toujours proposés
Et l’oubli d’une âme incertaine.

Vienne l’été, j’irai demander aux fontaines
L’ombre du saule familier,
Et je m’endormirai sans remords et sans haine
Et l’oubli des saisons me viendra consoler.
Vienne l’été, ô lys des plaines.

Vienne l’été, j’irai demander aux fontaines
Un lit plaisant où reposer.
Nymphes des bois, Nymphes des eaux, mes soeurs lointaines,
Je veux en vous chantant mourir sous vos baisers.
Vienne l’été, adieu ma peine.

(André Salmon)

Illustration: Théodore Chassériau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :