Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Anonyme VIIIème siècle)’

Souhaits de la Fileuse (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2018



 

La Fileuse

Souhaits de la Fileuse

Oh ! passeur
Fais vite traverser la barque.
Dans une année
Venir deux fois
Est impossible à mon amant.

(Anonyme VIIIème siècle)

Illustration et explications sur la Fileuse: Encres du Monde

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Cette belle (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2018



 

Utamaro

Passé Awa
(Qui rappelle l’oiseau plongeur)
Habite Tamana à Sue
(Évocateur des arcs de catalpa),
Cette belle aux seins
Largement écartés,
Cette fille
A la taille de guêpe.
Son visage
Rayonne
Comme une fleur
Elle se tient souriante
Les hommes qui passent sur la route
(Droite comme une lance)
Ne vont pas plus avant
Sur le chemin qu’ils devaient suivre.
Sans y être invités
Ils se tiennent devant sa porte.
Les maîtres
Des maisons alignées dans le voisinage
Oubliant déjà
Leurs propres femmes
Sans en être priés
Lui donnent la clé de leurs trésors.
Tous sans exception
Sont envoûtés.
Alors la belle se penche
vers eux, engageante,
Et commence le jeu folâtre.

(Anonyme VIIIème siècle)

Illustration: Utamaro

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jalousie (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2018



 

Eugène Carrière  sommeil p

Jalousie

Dans une hutte sordide
Que je voudrais briller
Est étendue une natte de paille
Que je voudrais jeter.
Avec d’horribles bras
– Si je pouvais les briser! –
Ses propres bras enlacés
Mon seigneur va dormir
Tout le jour
Radieux
Toute la nuit
D’un noir d’encre.
Je soupire et me lamente
Au point que craque
Ma couche.

(Anonyme VIIIème siècle)

Illustration: Eugène Carrière

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme une goutte d’eau demeurée sur une feuille de lotus (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2018



 

Comme une goutte d’eau demeurée
Sur une feuille de lotus
De l’étang de Tsurugi
(Évocateur d’un sabre),
Je ne sais où aller.
A l’heure que j’avais fixée
Je voulais vous rencontrer
Quoique ma mère m’eût dit :
« Ne couche pas avec cet homme
Que tu as déjà rencontré! ! »
Le coeur pur et clair
Comme le fond de l’étang
De Kiyosumii
Jusqu’à ce queje vous rencontre
je ne vous oublierai.

(Anonyme VIIIème siècle)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour rentrer au port (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2018



 

roseaux 1

pour rentrer au port,
ma barque, fendant les roseaux
rencontre maints obstacles
Mais d’arriver bientôt à vous
ne croyez pas qu’ils m’empêcheront !

(Anonyme VIIIème siècle)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

O pluie de printemps (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2018



 

fleur de cerisier

O pluie de printemps
Ne tombe pas si fort;
Les fleurs de cerisier,
Je ne les ai pas vues encore
Si tu les faisais tomber, quel regret!

(Anonyme VIIIème siècle)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans le fracas des cascades (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2018



HPIM0411.JPG

 

A Mi Yoshino
Dans le fracas des cascades
Tombent les vagues blanches
Ah qu’à mon aimée
demeurée à la maison
montrer voudrais ces blanches vagues!

(Anonyme VIIIème siècle)

Illustration: Virginie Trabaud

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur le rivage de Nagato (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2018



 

Pierre Puvis de Chavannes 1824 - 1898 , la pêcheuse, Louvre

Sur le rivage de Nagato
(Qui évoque un écheveau suspendu
A la corbeille
D’une fille)

Dans le calme du matin
Monte la marée,
Dans le calme du soir
Accourent les vagues.
Comme le flot
Qui ne cesse de monter
Comme les vagues
Qui gagnent, gagnent,
Rempli d’amour pour ma mie
je m’approche.
Sur la plage rocheuse
De la mer d’Ago
Ramassant des algues,
Les pêcheuses
Ont à leur cou
Des foulards qui brillent au soleil.
Des bracelets enroulés à leurs bras
On entend le cliquetis.
On les voit agiter leurs manches
De blanche étoffe.
Ne dirait-on pas qu’elles aiment ?

(Anonyme VIIIème siècle)

Illustration : Pierre Puvis de Chavannes

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour voir une femme (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 1 décembre 2017



Nicholas Roerich 170

Illustration: Nicholas Roerich
    
Au pays de Hatsuse
Entouré de montagnes
Pour voir une femme
je suis venu.

Des nuages amoncelés
La neige descend.
Du ciel couvert
Tombe la pluie.

Dans la lande
Le faisan s’agite
Dans les maisons
Les coqs chantent :

Nuit! Fais place au jour!
L’aube vient.
Je veux entrer
Pour dormir avec toi.

Veuille ouvrir ta porte.

(Anonyme VIIIème siècle)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’attends mon seigneur mais il ne vient pas (Anonyme VIIIème siècle)

Posted by arbrealettres sur 1 décembre 2017



 

Agnès Bockel _le_talus_500_ko

J’attends mon seigneur
Mais il ne vient pas
Je regarde
La plaine du ciel.
La nuit noire
Est venue
Elle s’avance
Et la tempête souffle.
Debout, j’attends,
Sur mes manches
La neige qui tombe
Reste glacée.
Encore une fois,
Mon seigneur viendra-t-il ?
Nous allons nous revoir
Après un temps long comme une liane,
Me dis-je
Pour apaiser mon coeur.
Je fixe mes manches
Et prépare notre couche
Si dans la réalité
Je ne vous rencontre pas, seigneur,
Que du moins en rêve
je vous revoie
Toute cette céleste nuit!

(Anonyme VIIIème siècle)

Illustration: Agnès Bockel

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :