Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘antipathique’

Son fils et lui (Norge)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2018



Son fils et lui

Non, lui, je ne l’ai pas connu,

Mais son fils était un bel homme
Doux qui avait débuté comme
Charpentier, puis, vers les trente ans,
S’était mis à prêcher les gens.

Non, lui, je ne l’ai pas connu,

Mais son fils, je le vois encore
Raisonnant, redressant les torts,
Et suivi de quelques nomades,
Guérissant partout les malades.

Non, lui, je ne l’ai pas connu,

Mais son fils acquit un prestige
Merveilleux dû à ses prodiges
De tendresse et de vérité.
On l’aimait, rien qu’à l’écouter.

Non, lui, je ne l’ai pas connu.

D’ailleurs, il s’intéressait peu
A ce fils assez malchanceux
Qui se rendit antipathique
A tous les pouvoirs politiques.

Non, lui, je ne l’ai pas connu,

Et pourtant, son fils l’adorait.
I1 disait : moi, ce que j’espère
Et qu’à tous je souhaiterais
C’est d’aller vivre chez mon père.

Non, lui, je ne l’ai pas connu.

I1 ne fit absolument rien
Pour sauver ce fils, un vrai saint
Qui fut jugé par injustice
Et mourut dans d’affreux supplices.

Mais lui, je ne l’ai pas connu.

(Norge)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ouvroir irrité (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2016



Ouvroir irrité

Je veux composer un sonnet qui soit dur
comme nul poète en n’oserait écrire.
Un sonnet je veux peindre qui soit obscur,
qui soit sec, confiné, difficile à lire.

Et je veux que mon sonnet, dans l’avenir,
n’éveille en quiconque le moindre plaisir.
Et que dans son air immature et méchant,
il sache être et n’être pas en même temps.

Ce verbe mien antipathique et impur
devra déranger, devra faire souffrir,
tendon de Vénus dessous le pédicure.

Personne ne s’en souviendra: tir perdu,
chien pissant sur le chaos, pendant qu’Arctus,
énigme claire, se laisse découvrir.

(Carlos Drummond de Andrade)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :