Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘appuyer’

Si ton Ame vacille (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2019


ame

« Si ton Nerf, se dérobe –
Surmonte ton Nerf –
Il peut s’appuyer à la Tombe,
S’il craint l’embardée –

Voilà une ferme posture –
Nul ne fléchit jamais
Tenu entre ces bras d’Airin-
Au mieux forgés par des Géants –

Si ton Ame vacille –
Lève la porte de Chair –
La Poltronne a besoin d’Oxygène –
Et de rien d’autre – »

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE MASQUE (Valéry Larbaud)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2018




    
LE MASQUE

J’écris toujours avec un masque sur le visage;
Oui, un masque à l’ancienne mode de Venise,
Long, au front déprimé,
Pareil à un grand mufle de satin blanc.
Assis à ma table et relevant la tète,
Je me contemple dans le miroir, en face
Et tourné de trois quarts, je m’y vois
Ce profil enfantin et bestial que j’aime.
Oh, qu’un lecteur, mon frère, à qui je parle
A travers ce masque pâle et brillant,
Y vienne déposer un baiser lourd et lent
Sur ce front déprimé et cette joue si pâle,
Afin d’appuyer plus fortement sur ma figure
Cette autre figure creuse et parfumée.

(Valéry Larbaud)

 

Recueil: Les Poésies de A.O. Barnabooth
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’appuie sur un bouton (Emmanuelle Le Cam)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2018



Illustration: Salvador Dali
    
J’appuie sur un bouton.

Dans la tête
le poème sort.

« Magique? »

cat c’est soudain presque
parfait d’être au monde!

Oh, (prenez pitié)
ne plus
jamais connaître
rien d’autre
que cette abolition
des distances entre

moi
et moi-même.

(Emmanuelle Le Cam)

 

Recueil: Unique demeure
Traduction:
Editions: Le dé bleu

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où est l’ombre (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2018




    
Où est l’ombre
d’un objet appuyé contre le mur ?
Où est l’image
d’un miroir appuyé contre la nuit?
Оù est la vie
d’une créature appuyée contre elle-même ?
Оù est l’empire
d’un homme appuyé contre la mort?
Où est la lumière
d’un dieu appuyé contre le néant ?

Dans ces espaces sаns espace
est peut-être ce que nous cherchons.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie et Réalité
Traduction: Jean-Claude Masson
Editions: Lettres Vives

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur l’épaule de mon temps (Ismaïl Kadaré)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Sur l’épaule de mon temps
j’ai appuyé ma tête.
Je n’ai pas somnolé. le n’ai pas dormi.
Sur l’épaule de mon temps
comme sur son épaule à Elle —
j’ai médité.

(Ismaïl Kadaré)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je m’appuie sans réserve au garde-fou de ton souffle (Georges Henein)

Posted by arbrealettres sur 6 avril 2018



 

Je m’appuie sans réserve au garde-fou de ton souffle
qu’il s’interrompe ou s’élance
qu’il me désigne ou m’ignore
et il me semble que pour la première fois
ma dépendance et ma liberté
se toisent sans se haïr

(Georges Henein)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Chelin Sanjuan

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SOIR D’ÉTÉ (Ariane Dreyfus)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2018



Illustration: Françoise Rancurel
    
SOIR D’ÉTÉ

C’est le vent qui les appelle

Dehors les enfants ravis
Rattrapent les linges

Grondement sans noirceur
Malgré la porte bousculée

Quand c’est le vent
Et pas la peur

Bien des visages légers
Pourraient se lancer des baisers

Les enfants rentrent en riant car tout était à l’envers
Mais rien perdu
C’est même chaud !

Voluptueuse redressée, la nuit a voulu envahir autrement
Appuyée sur le vent la poussant

Pas d’orage,
L’énorme spectacle de la douceur ensemble.

(Ariane Dreyfus)

 

Recueil: Iris c’est votre bleu
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chercher, retrouver (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 11 mars 2018




    
Chercher, retrouver. La terre
dessine un carré de lumière
où nous pouvons poser nos mains
appuyer notre visage.

Chercher, retrouver
l’éternité de nos vies.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ET TOI NUE MAINTENANT (Philippe Delaveau)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2018



Illustration: Camille Claudel
    
ET TOI NUE MAINTENANT

Et toi nue maintenant sur qui mes lèvres filent
La lente métaphore d’un baiser, de l’épaule à tes seins.
Les mouettes de nos mains
À l’assaut du vertige. Puis
Étreignant l’aviron d’une dextérité
Pour appuyer la force des marées,
Les courants fous qui se déchaînent.

Ô mon amour, un seul navire tour à tour
Élevé sur le haut de la vague et plongeant
Tout à coup dans l’abîme nous hisse,
Nous unit, nous entraîne. Et laisse pantelants.

Naufragés sur la rive,
Coeurs à nu, follement ivres,
En un seul deux s’incarnent.

(Philippe Delaveau)

 

Recueil: Le Veilleur amoureux précédé d’Eucharis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’angle sous lequel… (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018


 


 

L’angle sous lequel…
Et d’abord quel angle?
Je n’en veux pas connaître d’autre
Que celui où j’appuie ma tête
Quand je m’y colle à cache-cache.

Angle tu m’étrangles
Belle Angleterre de légendes
Tu m’englobes, tu m’engloutis

Mes yeux fermés
Ma nuit à moi
L’angle sous lequel…

(Robert Desnos)

Illustration: Ráed Al-Rawi

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :