Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘arborescent’

AH ! TE CLOUER … (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2022




    
AH ! TE CLOUER …

Ah ! te clouer sur cette marge de vieux silence où
se tarit le coeur
mon bel oiseau de prairie, d’orage et de mousse bleue mon
bel oiseau criblé de soleil

Te laisser devenir cette fraîcheur envahissante
ce tiède refuge à la naissance de ta nuque
et ce lac de montagne où mon oeil coule à pic
Te rêver fougère arborescente, puis, au-delà du rêve,
te décimer farouchement pour que jaillissent
des clairières où t’aimer au milieu du jour
ma fille de miel et d’ambre.

(Jean Orizet)

Recueil: 35 siècles de poésie amoureuse
Traduction:
Editions: Saint-Germain-des-Prés Le Cherche-Midi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La mer (Luc Dietrich)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2016



 

La mer, avec ses madrépores dendriques,
ses poulpes arborescents, ses poissons aveugles,
ses crustacés pétrifiés, ses algues feuillues,
ses mollusques endormis et ses bateaux crevés.

(Luc Dietrich)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Intemporels (Michel Fardoulis-Lagrange)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2015


Fille-au-Violoncelle

 

Intemporels, vous périssez
en vertu d’une cause,
celle du bruissement de la parole,
parmi les champs arborescents
d’aujourd’hui
où vibrent les cordes
d’une matinée dolente.

(Michel Fardoulis-Lagrange)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :