Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘arc-en-ciel’

TERRASSE (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2023




Illustration
    
TERRASSE

De ma terrasse
J’ai regardé la terre
Épouvantée
Par ses razzias
Ses bains de sang

De ma terrasse
J’ai regardé la terre
Éblouie
Par ses prodiges
Ses surgissements

Depuis je glisse
Des ombres à l’éclat
Je navigue
Entre arc-en-ciel
Clartés et soupçons.

(Andrée Chedid)

 

Recueil: L’Étoffe de l’univers
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelque part dans le monde un homme hurle de douleur (Richard Brautigan)

Posted by arbrealettres sur 4 janvier 2023



Illustration: Pascal Renoux
    
Quelque part dans le monde
un homme hurle de douleur

Quelque part dans le monde
une femme est assise
sous un bel arbre vert,
et elle écosse des petits pois,
et elle ne pense qu’à
de belles choses,
comme des cascades, des arcs-en-ciel
ou des petits pois.

*****

Someplace in the World
a Man is Screaming in Pain

Someplace in the world
a woman is sitting
under a beautiful green tree,
and she is shelling peas,
and she is thinking only
of beautiful things,
like waterfalls or rainbows
or peas.

(Richard Brautigan)

 

Recueil: C’est tout ce que j’ai à déclarer Oeuvres poétiques complètes
Traduction: Thierry Beauchamp, Frédéric Lasaygues et Nicolas Richard
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Creux de caniveau (Anick Baulard)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2022



irisations e [1280x768]

Creux de caniveau
soleil, huile de vidange
arc-en-ciel du pauvre

(Anick Baulard)

Illustration

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Madame (Briceida Cuevas Cob)

Posted by arbrealettres sur 2 octobre 2022



Illustration: Eugène Prévost-Messemin

    
Madame,

tes seins sont deux filles qui jouent
à se frapper quand tu laves ton linge
L’arc-en-ciel de ton regard est tendu dans l’écume
Qui te verrait soutiendrait que tu ne souffres pas
Il ne saurait pas qu’au pied de ton bac à lessive
s’entasse une partie de ton histoire
Le sifflement que tu entonnes
est le fil sur lequel tu accroches ta fatigue
Le vent est un gamin moqueur
qui tire et tend ton linge
Sur les arbres de l’orient
le soleil est un nouveau-né
qui répand ses larmes tièdes et jaunes

(Briceida Cuevas Cob)

 

Recueil: Poésies du Monde
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je voyais des arcs-en-ciel de mots ineffables (Robert Goffin)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2022



Jeanie Tomanek 2t

Je voyais des arcs-en-ciel de mots ineffables
Très loin rien qu’en mon coeur pourtant plaisir amer
De souffler à tâtons ces bulles de la chair
Dont quelqu’un d’autre en moi choisissait les syllabes…

(Robert Goffin)

Illustration: Jeanie Tomanek

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

SYBILLE (Robert Goffin)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2022



 

SYBILLE

Sybille descendit jusqu’au sel de la plage
D’où montaient des arbalètes d’ailes au del
Comme pour conjurer la fuite des nuages
Ou Sybille embrassa si belle l’arc-en-ciel

Elle trouva dans un coquillage des dunes
L’indiscernable murmure d’une rumeur
A peine plus que le silence de la lune
A peine moins que la musique de son coeur

Puis indécise elle réfléchit sur la plage
Au secret de la mer qui mêle ses labours
Et quand elle entendit parler le coquillage
Elle sut que c’était la voix de son amour

(Robert Goffin)

Illustration: William-Adolphe Bouguereau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Dangereusement belle (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2022




Dangereusement belle
Un arc-en-ciel au bord des cils
Fontaine du regard où boivent les désirs
Boutons ouverts
Tes seins s’épanouissent
Tronc nu comme un arbuste qu’on effeuille
Ecoute l’oiseau du plaisir qui roucoule sur ta gorge
Et fière de ta beauté dont le miroir n’est que l’écho
Tu te mires en toi-même

(Jean-Baptiste Besnard)

Illustration: Andrzej Malinowski

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Petit Tableau (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2022


Petit Tableau

Une pomme multicolore
Que l’arc-en-ciel relie au soleil
Cette grosse pomme d’or.

Quelques fleurs éclosent
Dans un vase bleu que tiennent
Des mains aux ongles peints

Un oeil aux longs cils
Qui battent comme des ailes
Lorgnent la pomme
Qui incarne le péché.

(Jean-Baptiste Besnard)

Le Blog de Jean-Baptiste ici

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans le regard d’un enfant (Claude Haller)

Posted by arbrealettres sur 17 juin 2022




    
Dans le regard d’un enfant

J’ai vu des continents
Des îles lointaines
De fabuleux océans
Des rives incertaines
Dans le regard d’un enfant

J’ai vu des châteaux
Des jardins à la française
Des bois des coteaux
De blancs rochers sous la falaise
Dans le regard d’un enfant

J’ai vu les Champs-Élysées
L’Arc de Triomphe la Tour Eiffel
Le Louvre et la Seine irisée
Comme un arc-en-ciel
Dans le regard d’un enfant

(Claude Haller)

Recueil: Poèmes du petit matin
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le secret (Katherine Mansfield)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2022



Illustration: Jordan W Thatcher 
    
Le secret

Au plus profond de l’océan
Il y a un coquillage arc-en-ciel,
Il est toujours là, brillant le plus calmement
Sous les vagues des plus grosses tempêtes
Que les Grecs Anciens appelaient « ondes du rire. »
Comme vous l’entendez, le coquillage arc-en-ciel
Chante — au plus profond de l’océan.
Il est toujours là, chantant le plus silencieusement!

***

The Secret

In the profoundest ocean
There is a rainbow shell,
It is always there, shining most stilly
Under the greatest storm waves
That the old Greek called « ripples of laughter »
As you listen, the rainbow shell
Sings—in the profoundest ocean.
It is always there, singing most silenty!

(Katherine Mansfield)

Recueil: Villa Pauline Autres Poèmes
Traduction: Philippe Blanchon
Editions: La Nerthe

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :