Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Arthur Haulot)’

La mouette (Arthur Haulot)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2018



La mouette

La mouette, la mouette
n’est pas une pomme blette
ce n’est pas un canard blanc
qui aurait pris trop d’élan
C’est une fille volage
qui a le vent dans son corsage.

(Arthur Haulot)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

La tortue (Arthur Haulot)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2018



La tortue

On pourrait se demander
pourquoi donc elle ressemble
à un casque de chantier
Au commencement du monde
elle portait sur son dos
la Terre, le Ciel et les Eaux.

(Arthur Haulot)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Alouette (Arthur Haulot)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2018



L’Alouette

Pas tout à fait oiseau
pas tout à fait lumière
c’est léger, frais et beau
comme une plume fière

Elle pique en plein ciel
de longs rubans magiques
de trilles faits de miel
et d’allègre musique

Quand elle redescend
au milieu des blés d’or
le ciel est, un moment,
muet et presque mort.

(Arthur Haulot)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

L’âme, l’esprit, le coeur, ont besoin d’enthousiasme (Arthur Haulot)

Posted by arbrealettres sur 17 août 2018



L’âme, l’esprit, le coeur,
ont besoin d’enthousiasme,
comme les arbres et les fleurs
ont besoin d’eau et de soleil,
comme l’oiseau a besoin d’air
et le voilier, besoin de vent.

(Arthur Haulot)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La libellule (Arthur Haulot)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018



La libellule

Une caresse sur l’eau
sur la fleur et sur la brise
c’est le baiser le plus beau,
la Poésie en chemise

(Arthur Haulot)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai mis (Arthur Haulot)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2015



J’ai mis

J’ai mis dans ma gibecière
mes collines, mes châteaux,
mes églises, mes rivières,
mes prairies, mes chevaux.
Je me suis noué au cou
un foulard de pleine lune
dans ma poche ai mis un bout
de pain et deux ou trois prunes.
J’ai chaussé mes gros souliers
pris mon chapeau de tempête
et je me suis en allé
esprit clair et coeur en fête.
J’irai jusqu’au bout du monde
et je rentrerai chez moi
si la terre est vraiment ronde
le bout est derrière toi.

(Arthur Haulot)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :