Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘attaque’

Le chat (Mireille Gaglio)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2015




Le chat

Un œil doré, un œil fermé,
Tu parais dormir d’un côté ;
De l’autre, tu laisses filtrer
Un rayon doré.
Puis tu te lèves, tu t’étires,
Tous poils redressés…
Ton dos forme un arc, un pont…
Et tu fais quelques bonds !
Petit félin, vilain, câlin,
Tantôt tout doux, tout donné,
Toutes griffes rentrées,
Tantôt une boule d’épines,
Poils en bataille, prêt à l’attaque,
Dangereuse mine…
Mais non, aussitôt calmé,
Te voilà en éveil, ton œil a remarqué
Une petite mouche dorée
Qui, effrontée, sur ta patte s’est posée.
Un mouvement sec,
Tu la tiens, tu la lâches,
Tu la rattrapes,
Oh, tu n’es pas lâche !
Une souris ne te fait pas peur,
Tu as du cœur !
Alors un simple moucheron…
Et puis, fatigué,
Tu bâilles et tu la laisses aller…
Une plaque de soleil t’attire :
Encore une fois tu t’étires,
Tu fais ronron,
Puis tu te roules, félicité,
Dans la chaleur abandonné…
Petit félin, vilain, câlin…

(Mireille Gaglio)

Illustration: ArbreaPhotos

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Lumière (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2015



Ce n’est pas vrai
Que tout amour décline.

Ce n’est pas vrai
Qu’il nous donne au malheur.

Ce n’est pas vrai
Qu’il nous mène au regret.

Quand nous voyons à deux
La rue vers l’avenir.

Ce n’est pas vrai
Que tout amour dérive.

Quand les forces qui montent
Ont besoin de nos forces.

Ce n’est pas vrai
Que tout amour pourrit.

Quand nous mettons à deux
Notre force à l’attaque.

Ce n’est pas vrai
Que tout amour s’effrite.

Quand le plus grand combat
Va donner la victoire.

Ce n’est pas vrai du tout
Ce qu’on dit de l’amour.

Quand la même colère
A pris les deux qui s’aiment.

Quand ils font de leurs jours
Avec les jours de tous
Un amour et sa joie.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 9 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :