Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘attarder’

Nuits trouées (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2019


 


 

Jeanie Tomanek plantingmoon2

Nuits trouées que le ciel attarde sur l’homme
Les semelles ne parviennent pas à capter le destin
qui apparaît et s’effiloche aux parallèles de pierre

Les horizons deviennent pluie et se disloquent dans les flaques

Tu guettes l’étoile et le sud enfant triste des nuits verticales

Ecoute l’heure qui pleut les pieds carrés d’avoir tant déambulé
et l’âme aphone d’avoir tant persisté

Ecoute la litanie de ta raison qui t’attribue des terres où tu ne peux résider

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Jeanie Tomanek

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Présage (Béatrice Douvre)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2018



Illustration: Alexandre de Riquer
    
Présage

L’oiseau hier
Noir venu
D’au-delà des maisons des villes

Sa voix folle de sève et de rayons l’attarde
Tu sers sa confidence de branche en branche nue

Tu l’appelles tardif il n’est que la lumière
Tu l’appelles l’enfant, il va de feuille en feuille

Il s’affole, sa voix illimitée peut-être
Décide l’horizon de n’être qu’une parole.

(Béatrice Douvre)

 

Recueil: Oeuvre poétique
Traduction:
Editions: Voix d’Encre

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quiescence (Birago Diop)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2018



Quiescence

Des rythmes attardés se lovent
Sur les branches que berce le soir.
Dans l’eau calme comme un miroir
Se réfracte une lueur mauve.

Sans bruit un pas furtif se sauve…
L’enfant pleure de désespoir…
Mais un calme et doux nonchaloir
Guide le sommeil dans l’alcôve.

Le souvenir des vieux parfums
Humés jadis sur des poitrines
N’agacera plus les narines.

Les rêves meurent un à un
Et l’Amour chasseur impassible
Vainement tire sur sa cible.

(Birago Diop)


Illustration: William Bouguereau

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi (Akinari)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2015


bufo6

Pourquoi, porté par un bois flottant
m’attarderais-je en pays inconnu?

(Akinari)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :