Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘attendre’

ATTENTE (Pierre Louÿs)

Posted by arbrealettres sur 17 juillet 2018



Illustration: Audrey Kawasaki
    
ATTENTE

Le soleil a passé toute la nuit chez les morts depuis que je l’attends, assise sur mon lit, lasse d’avoir veillé.
La mèche de la lampe épuisée a brûlé jusqu’à la fin.

Elle ne viendra plus : voici la dernière étoile. Je sais bien qu’elle ne viendra plus.
Je sais même le nom que je hais. Et cependant j’attends encore.

Qu’elle vienne maintenant ! Oui, qu’elle vienne, la chevelure défaite et sans roses,
la robe souillée, tachée, froissée, la langue sèche et les paupières noires!

Dès qu’elle ouvrira la porte, je lui dirai… mais la voici…
C’est sa robe que je touche, ses mains, ses cheveux, sa peau!
Je l’embrasse d’une bouche éperdue, et je pleure.

(Pierre Louÿs)

 

Recueil: Les chansons de Bilitis
Traduction:
Editions: Gallimard
Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Post-scriptum (Patrick Le Divenah)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2018




    
Post-scriptum

Dieu qu’elle était fessue la petite serveuse
flattée d’un ceinturon qui lui bridait la taille
marchant à petits pas pour franchir le portail
peinant du poids des yeux sur ses formes pulpeuses.

lorsqu’elle revenait le plateau fier et haut
on attendait déjà l’instant qu’elle se tourne
qu’elle se penche un peu pour souligner ses courbes
et le désir croissait en descendant le dos

le regard s’attachait devinait des promesses
imaginait l’endroit où poser les caresses
se perdait dans l’espoir d’une autre découverte

mais déjà d’un pied ferme elle était repartie
laissant les yeux avides et inassouvis
se heurter à la porte laissée entrouverte

(Patrick Le Divenah)

 

Recueil: Blasons du corps féminin
Traduction:
Editions: L’Échappée Belle

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu m’as volé mon coeu (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Volchitza Franz
    
Tu m’as volé mon coeur et m’as appelé par mon nom
pour la première fois.

Un frémissement t’a répondu.

Une brise inconnue s’est levée en moi,
faisant vibrer ma harpe secrète ;
puis elle a cessé.

Mais je me souviens,
et j’attends…

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On attend un message de l’avenir (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Marc Chagall
    
On attend un message de l’avenir,
quand c’est ton être même
qui est le Message.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

MATIN (Jean-Pierre Lemaire)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



 


    
MATIN

Les maisons regardent le soleil levant
mais ne bougent pas, attendent qu’il vienne.
Un seul bateau blanc posé sur l’horizon
avance vers lui, tiré par un fil.

(Jean-Pierre Lemaire)

 

Recueil: Faire place
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à l’annonce (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2018



Retouche à l’annonce

les montagnes en robe d’eau se lèvent
dans un attelage d’ailes

un souffle à peine froisse la toile du monde
l’ange intraduisible attend
la vierge aux yeux sans fond

(Daniel Boulanger)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si vous saviez (Bruno Mabille)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2018



Illustration: Andrey Bobir
    
Si vous saviez comme
j’ai peur de vous perdre
comme je déteste les journées vides
passées à vous attendre
qui tournent au ralenti
quand sous le soleil des lampes
votre visage s’inscrit.

(Bruno Mabille)

 

Recueil: A celle qui s’avance
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

ATTENDRE PASSE (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018



Illustration: Pascal Baudot
    
ATTENDRE PASSE

Chaleur torride entre les champs de blé.
Là-bas aboie le chien des Breniquet.
On voit stagner sur les bois les nuages
et pas un souffle d’air pour qu’ils voyagent.

Le soleil seul tourne au ciel pas à pas.
Déjà toute ombre a changé de visage.
Le coq sur son clocher n’en revient pas,
mais sans bouger nous narguent les nuages.

Il n’est de crainte ou d’ondée que passante.
Rien ne nous fuit autant que notre attente.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Nathanaël
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chaque matin (Tania Sollogoug)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2018



Illustration
    
Chaque matin, je m’installe près de mon baobab.
J’attends que viennent les mots.

Mon esprit se vide doucement avec le bruit de l’eau.
Et cela vient.

(Tania Sollogoug)

 

Recueil: Les babouins du baobab
Traduction:
Editions: Ecole des loisirs

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Attendre l’aurore (Maurice Blanchard)

Posted by arbrealettres sur 1 juillet 2018



Illustration: Gao Xingjian
    
Attendre l’aurore,
c’est vivre ensemble.

(Maurice Blanchard)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :